Fibrociment Toiture : Caractéristiques, Risques Amiante et Tarif

Qu’est-ce que le fibrociment ? Quels sont les risques et les dangers de l’amiante ? Comment remplacer un toit en fibrociment ancien ? Faut-il mieux réaliser un désamiantage ou un confinement de l’amiante ? Quel est le prix du nouveau fibrociment ? L’équipe d’Allotoiture.com décrypte la toiture fibro ciment et vous explique tout ce que vous devez savoir sur ce matériau de toiture.

Qu’est-ce que le fibrociment ?

Origine du fibrociment

Pendant longtemps, le fibrociment a été à base de ciment (85%) et d’amiante (15%). Ce matériau a été inventé à la fin du 19e siècle par l’entrepreneur autrichien Ludwig Hatschek. Très rapidement, le fibrociment a connu un énorme succès et il a été très utilisé dans le bâtiment, et notamment pour la couverture de toiture, jusqu’en dans les années 1990. Cependant, après qu’il a été vérifié que l’amiante était dangereuse pour la santé, elle a été interdite. Aujourd’hui, on peut se procurer des éléments en fibrociment, mais qui ne contiennent plus d’amiante.

Ancien fibrociment interdit en 1997

L’amiante était principalement utilisé pour ses propriétés isolantes. De plus, les plaques de fibrociment avaient aussi l’avantage d’être peu coûteuses et d’être faciles à installer. Cependant, lorsque l’amiante est manipulé à l’état brut ou lorsqu’elle est abîmée elle devient dangereuse et notamment cancérogène. Si dès les années 1970, la dangerosité de l’amiante est soupçonnée, il faudra attendre la fin des années 1990 pour que des mesures soient réellement prises. Ainsi, l’amiante est interdit en France depuis 1997.

Beaucoup de toitures datant d’avant cette date contiennent encore de l’amiante. Dans que la toiture n’est pas abîmée, elle ne présente pas de danger, mais il est toutefois vivement conseillé de la rénover pour retirer l’amiante et la remplacer par un autre matériau de couverture comme les tuiles, l’ardoise, le shingle et même la chaume ou encore un toit en verre et même un toit terrasse.

Dangers et risques de l’amiante sur la santé

Le principal danger de l’amiante est de souffrir d’asbestose. Cette maladie se caractérise par une insuffisance respiratoire qui peut aboutir à la mort. Ce sont avant tout les poussières et les fibres d’amiante qui génèrent cette maladie.

L’amiante peut également entrainer des cancers et notamment le cancer du poumon. Idem, c’est le fait de respirer des poussières et de fibres d’amiante qui provoque la maladie.

Pour ces deux maladies, le risque survient pour les personnes ayant eu une exposition intensive à l’amiante et plus précisément chez les personnes travaillant avec de l’amiante : couvreurs, menuisiers, chauffagistes… La maladie peut se déclencher 20 à 30 ans après les premières expositions.

Toiture fibro ciment réglementation

Aujourd’hui, l’utilisation de l’amiante est interdite en France et dans la plupart des pays. Aussi, quand on vend un logement construit avant le 1er juillet 1997, un diagnostic amiante doit être réalisé, si aucun n’a été effectué auparavant. Sachant que si le diagnostic a été réalisé avant le 1er avril 2013, il faut le refaire, car entre-temps la loi a évolué. La meilleure solution étant de rénover complètement la toiture avec un désamiantage total. Mais il est également possible de procéder à un confinement de l’amiante.

Fibrociment sans amiante : aucun danger

Le fibrociment vendu depuis le 1er juillet 1997 ne comporte plus d’amiante. Également appelé fibre-ciment, ce matériau est sans danger pour la santé. Il est composé de ciment mélangé à des fibres synthétiques des fibres naturelles, de la cellulose et de l’eau. Le but étant d’offrir une meilleure isolation qu’un ciment classique. On trouve différentes finitions. Afin de vous assurer que le fibrociment est sans danger, vérifiez simplement qu’il comporte la mention NT (Non asbestos Technology).

Avantages et inconvénients du fibrociment

Avantages du fibrociment

Pourquoi faire le choix du fibrociment comme revêtement de sa toiture ? Voici les avantages du fibrociment :

  • Abordable au niveau du prix
  • Résistant au gèle, imputrescible, résistant à la chaleur, non attaqué par les insectes, incombustible
  • Léger avec un poids moyen de 17kg par m2
  • Matériau qui respire afin de laisser passer la vapeur d’eau tout en étant imperméable
  • Facile et rapide à poser, quelque soit la pente du toit.

Inconvénients du fibrociment

Le fibrociment n’a pas que des avantages, il a aussi des inconvénients :

  • Peu esthétique comparée aux autres solutions de revêtement de toiture
  • S’use plus rapidement que l’ardoise ou la tuile en terre cuite et devient poreux
  • Les lichens et les moussent s’y accumulent rapidement si le fibrociment n’est pas régulièrement entretenu

Fibrociment : quelles utilisations ?

Lorsqu’on évoque le fibrociment pour la toiture, on pense tout de suite aux plaques ondulées. En effet, dans la plupart des cas, le fibrociment est vendu sous cette forme. Celle-ci est surtout utilisée pour des bâtiments secondaires (entrepôt, abri de jardin…). Toutefois, on peut également se procurer du fibrociment dans des formes plus esthétiques afin de l’utiliser comme matériau de couverture de son logement.

Ainsi, il peut prendre la forme de tuiles plates similaire à de l’ardoise ou à une tuile plate en terre cuite. Différents coloris sont possibles, mais les plus répandus sont le gris anthracite et le brun flammé. Concernant la forme de la tuile, il existe différentes versions selon les régions.

On trouve aussi des modèles photovoltaïques : des panneaux photovoltaïques sont fixés aux tuiles en fibrociment.

Au sein d’une toiture, le fibrociment n’est pas que utilisé uniquement comme matériau de couverture. On le retrouve également comme écran de sous toiture pour renforcer l’étanchéité sous des tuiles canal. Idem pour les toitures végétalisées.

Tarif d’une toiture en fibrociment

L’un des avantages des plaques en fibrociment est son prix. En moyenne, elles coûtent 10€ le m2. Le prix est plus élevé pour des tuiles en fibrociment, généralement autour de 20€ le m2.

Si vous passez par un couvreur pour la pose, il faut ajouter environ 20€ du m2 pour les plaques, soit un prix total qui s’articule autour de 30€ le m2. Pour des tuiles, la pose étant plus longue, le prix de pose est plus élevé : plus proche des 30€ le m2, pour un total d’environ 50€ le m2.

Pour comparer ce tarif et établir votre budget, vous pouvez consulter le tarif des autres couvertures de toiture, comme, par exemple, la toiture bac acier, en alu, en cuivre, en bois ou encore le toit en zinc.

Quelles solutions en présence d’amiante ?

Désamiantage de la toiture en vieux fibrociment

Bien qu’important, le désamiantage est onéreux. Ce coût s’explique par l’intervention de professionnels qualifiés, de mesures de sécurité supplémentaires et d’un acheminement des déchets vers une déchetterie qui les accepte. Sans oublier le processus administratif qui n’augmente pas le coût, mais qui est relativement lourd. Sans oublier qu’une nouvelle couverture devra être mise en place, faisant grimper la facture finale. Heureusement, il existe diverses aides pour réduire cette facture. Il faut notamment s’adresser à l’ANAH (agence nationale de l’habitat).

Confinement du toit fibrociment ancien

Si la facture vous semble trop élevée, vous pouvez opter pour une autre solution : le confinement de l’amiante. Cette technique consiste à étaler un bitume élastomère autour de la toiture en fibrociment ancien. De ce fait, les fibres et les poussières d’amiante ne peuvent pas s’échapper dans l’air et restent emprisonnées à l’intérieur du bitume.

Rappelons que le danger de l’amiante provient de ses fibres et de ses poussières quand on les respire. Le confinement permet donc de réduire à néant ce danger.

Fibrociment Toiture : Caractéristiques, Risques Amiante et Tarif
5 / 5 (1 vote)