Vrillette du bois : quel traitement pour les éliminer ?

La vrillette du bois est très nocive pour votre habitation. Il existe plusieurs traitements pour l'éliminer. Le tarif varie de 5 à 20 € / m2 selon votre choix. Un diagnostic est fortement conseillé afin de trouver la meilleure solution pour votre logement

Prix du traitement contre la vrillette du bois par m2

Type de traitement (charpente ou sol)Prix au m2 
Pulvérisation, lasure ou huilede 5 à 15 €
Injection avec fongicide ou insecticidede 20 à 30 €

Vous pouvez faire réaliser un diagnostic, qu’on appelle diagnostic parasitaire pour connaître le type de parasites qui infecte votre appartement ou votre maison, et ainsi choisir le bon traitement. Le prix d’un diagnostic varie entre 70 €, pour un studio, et peut grimper jusque 200 € pour une maison de 5 pièces.

Attention, utiliser ces produits peut être dangereux, et un savoir-faire est nécessaire. Nous vous recommandons de faire appel à un professionnel. N’hésitez pas à comparer les devis et les différents types de traitements afin de faire votre choix.

Vous souhaitez traiter une charpente en bois ?
Trouvez un spécialiste qualifié près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Vrillette du bois : risques et dégâts

La vrillette fait partie de la redoutable famille des xylophages (insectes mangeurs de bois). A son contact, le bois de votre charpente ou de votre sol va s’effriter et pourrir progressivement.

vrillette 1

Le corps de la vrillette est massif et globuleux. Sa tête est cachée sous le thorax, en forme de capuchon. Elle fait partie de la famille des coléoptères.

Elle préfère les bois tendres et peut s’attaquer aussi bien à la charpente, qu’au sol, mais aussi au mobilier. Elle creuse de petits trous dans le bois. Les dégâts causés par cette petite bête, peuvent, sur le long terme, être désastreux puisqu’elle fragilise les structures en bois comme les charpentes, les poutres ou le plancher. Cette charmante bestiole aime également s’attaquer aux livres, papiers, cartons.

La vrillette est un animal qui se reproduit très vite et la femelle peut pondre jusqu’à 200 œufs à l’intérieur du bois. Les larves progressent ainsi dans le sens du fil du bois et créent des galeries en profondeur. Le bois va devenir vermoulu et s’effriter.

trous dans charpente 1

Cependant, sa présence peut rester longtemps insoupçonnée. Les larves se développent entre 9 mois et 10 ans en fonction des espèces, de la nature du bois, des conditions climatiques. Durant tous ce temps, les dégâts causés peuvent être considérables.

Il est donc indispensable de traiter votre bois rapidement et efficacement pour se débarrasser de ces insectes nuisibles et retrouver une certaine sérénité dans votre habitation.

Comment reconnaître les vrillettes ?

On distingue deux types de vrillette du bois :

  • la petite vrillette (anobium punctatum), qui mesure de 3 à 5 mm. Les trous de sortie du bois ont un diamètre de 1 à 3mm. Elle est présente notamment dans les régions ouest et sud-ouest de la France car le taux d’humidité est important. Elle adore les essences résineuses et feuillues. La petite vrillette n’attaque qu’en présence de champignons : les meubles et structures en bois des vieilles maisons avec des pans de boiseries humides représentent son terrain favori.
  • la grosse vrillette (xestobium rufovillosum) qui mesure de 5 à 7 mm. Les trous de sortie du bois de 2 à 4mm. Elle se trouve partout en Europe, mais davantage en Angleterre et en Hollande. Elle aime le bois de chêne ancien, et s’attaque davantage aux charpentes et planchers. Encore une fois, c’est la chaleur et l’humidité excessive qui aident à son développement.

Les vrillettes adultes entrent dans les maisons en volant. La femelle pond en été et dépose ses œufs dans les fentes du bois. Les larves pénètrent ainsi dans le bois qu’elles creusent pour se nourrir. Le cycle de la larve est très variable et peut durer entre 1 et 10 ans, en fonction de l’humidité, la température et la qualité du bois.

A l’âge adulte, elles ressortiront du bois. Leur vie d’adultes est dédiée à la reproduction. Elles vivent juste quelques semaines sans se nourrir.

vrillette du bois 1

On trouve la vrillette dans des lieux plutôt humides. C’est la taille des petits trous dans votre bois qui permettra de distinguer si vous avez affaire à une grosse ou petite vrillette. La destruction n’est pas forcément rapide, mais si vous la laissez se développer, elle peut se multiplier par 10 en 10 ans ! Agir rapidement est donc primordial pour la sauvegarde de vos planchers, poutres ou meubles.

bouton
Comparez les spécialistes pour traiter une charpente en bois
Prix moyen: 5 à 20 € / m²
Gratuit - Sans engagement

Vrillettes : comment s’en débarrasser?

Afin d’être parfaitement sûr qu’il s’agisse bien de vrillettes, nous vous conseillons de faire réaliser un diagnostic parasitaire si vous détectez des signes, ou dans le cas de l’acquisition d’un logement. Grâce au diagnostic, vous saurez avec certitude à quelle bestiole vous avez affaire et ainsi traiter le bois avec les bons produits et la bonne méthode.

Si l’infestation est importante, une intervention par fumigation peut être nécessaire : il s’agit d’introduire un gaz tuant les nuisibles vivants. Cette opération nécessite l’intervention d’un professionnel. Comptez entre 50 et 220 € selon la surface.

Lorsque vos bois sont déjà infestés par les larves de vrillette, un traitement curatif doit être réalisé. Pour éliminer les larves en profondeur, il faudra un traitement par injection avec des produits à base d’insecticide. On peut également utiliser le xylophène. Le traitement par injection nécessite un réel savoir-faire et il est donc préférable de le confier à un professionnel. Comptez alors entre 25 à 40€/m2.

meuble bois vrillette 1

Le traitement par injection se déroule ainsi :

  • le sondage : les éléments de bois vont être sondés afin de voir quelles sont les zones contaminées
  • le bûchage : c’est le fait d’éliminer les zones où le bois est vermoulu et de mettre à nu le bois toujours en bon état
  • le brossage : il consiste à enlever la vermoulure des galeries creusées
  • le dépoussiérage : libère les surfaces où le produit doit être appliqué, pour qu’il puisse pénétrer en profondeur
  • le traitement : injection du produit de préservation à l’intérieur des trous creusés par l’insecte
  • le nettoyage et l’élimination des déchets
  • l’application en surface : deux applications sont effectuées. Il est nécessaire que le bois soit propre, dépoussiéré et décapé

Le budget est conséquent mais vous évitera de voir votre charpente s’écrouler !

Existe-t-il un traitement préventif aux vrillettes ?

Pour éviter d’être infesté par ces petites bêtes, le traitement préventif est recommandé. C’est un traitement au xylophène, très adapté pour ces insectes xylophages, qui luttera aussi contre les termites et le capricorne. Il vous suffit de badigeonner le bois sur deux à trois couches à l’aide d’un pinceau ou d’un rouleau. 

Si votre maison est en construction et que le bois de charpente n’est pas encore installé, vous pouvez aussi procéder par trempage. Le bois ainsi immergé permettra au produit de pénétrer le bois en profondeur et le protègera longtemps.

Il faut savoir que ce traitement est très coûteux. Le xylophène est généralement disponible sous forme de contenant de 1 à 25 litres. Le prix moyen est de 4€ le litre et un litre permet de couvrir environ 5m2 (deux couches)

traitement du bois 1

Enfin certains gestes simples, vous permettront d’éviter la venue et le développement de vrillettes dans votre maison :

  • Maîtriser le taux d’humidité, l’idéal est qu’il ne dépasse pas les 20%
  • Éviter les infiltrations (fuite, dégâts des eaux..) et le développement de champignons ou de moisissures
  • Ne pas surchauffer votre maison durant l’hiver
  • Contrôler régulièrement vos éléments en bois : la charpente, le plancher, les meubles. Au moindre doute, traiter le bois.

Trouvez le bon spécialiste pour traiter une charpente en bois
Comparez les spécialistes
disponibles près de chez vous
Comparez les spécialistes
Gratuit - Sans engagement

Comment vérifier la présence de vrillette dans votre habitation ?

La vrillette peut voler, mais il faut que la température soit au minimum de 17°. Sinon elle se déplace en marchant. Vous pouvez la repérer sur le rebord des fenêtres car elle est attirée par la lumière. Elle sort de sa galerie au printemps, c’est souvent à cette période que vous pourrez la repérer.

Touchez votre bois, afin d’observer si une fine sciure ne s’en échappe pas. Observez vos meubles, poutres, planchers pour voir si des petits trous sont présents. Si oui, vous pouvez être certain de la présence des vrillettes.

pulverisation bois 1

Il est possible que vous entendiez, la nuit, comme un bruit de tic-tac d’horloge provenant de votre charpente, ou du sol s’il est en bois. Ce sont les mâles qui tapent leur tête contre le bois pour appeler les femelles. Ce bruit a été appelé horloge de la mort, car il peut être inquiétant quand on ignore son origine.

Si un ou plusieurs de ces signes apparaissent, agissez rapidement car le développement des vrillettes est très rapide.

Quelques conseils pour lutter contre la vrillette

Pensez à la ventilation

Les insectes xylophages, dont la vrillette, se développent bien mieux dans les zones humides. Pour la grosse vrillette un taux de 22% d’humidité est nécessaire alors qu’il ne faut que 10 % pour la petite vrillette.

Installer une VMC pour réguler l’humidité peut être un bon investissement. Pour la charpente, il existe le pare-vapeur, qui évitera la condensation et l’humidité sous la toiture.

Lasurez, vernissez ou peignez vos meubles en bois

Vernis et lasure protègent le bois, notamment contre les insectes et les moisissures. Pensez donc à renouveler cette opération environ tous les deux ans.

Le fait de peindre les meubles ou les poutres fait également barrage aux vrillettes.

Utilisez les traitements naturels

Saviez vous qu’il existe des traitements naturels pour protéger le bois ? le coût est moindre, et permet un entretien régulier de vos bois.

  • L’huile de lin : insecticide anti-acarien :  à étaler à l’aide d’un pinceau ou d’un chiffon
  • L’huile d’eucalyptus : repousse les insectes grâce à son parfum, badigeonnez vos meubles, poutres ou plancher à l’aide d’un pinceau ou d’un chiffon
  • L’oignon : remède de grand-mère qui a fait ses preuves : il suffit de frotter vos meubles ou tout autre bois avec un oignon
  • Le vinaigre : nettoyant très efficace et produit naturel antibactérien, vous pouvez y ajouter de la fleur de lavande : frottez le bois à l’aide d’un chiffon, laissez sécher et recommencez l’opération.

AttentionCes traitements ne sont pas efficaces en cas d’infestation massive, mais uniquement en prévention ou en entretien régulier si la vrillette n’est pas encore installée. Cela peut être utilisé après un traitement curatif lorsqu’elle est complètement éliminée.