Bois brûlé : détails et conseils sur le shou sugi ban

Le Shou sugi ban est une technique de bardage en bois brûlé qui nécessite très peu d'entretien. Les tarifs varient de 45 à 130 € selon l'essence de bois choisie et la difficulté du chantier. La pose se situe entre 30 et 60 €/m2

Quel prix pour un bardage en bois brûlé ?

Le bardage en bois brûlé, appelé Shou sugi ban ou encore Yakisugi, est une technique qui permet à votre bois une très bonne protection. Le bois brûlé est plus cher qu’un bardage en bois classique ou en bois composite.

Ci-dessous un tableau afin de vous permettre de comparer les tarifs :

Type de bardage Prix au m2 (hors pose)
Bardage en bois classique de 10 à 100 €
Bardage en bois composite de 40 à 90 €
Bardage en bois brûlé de 45 à 130 €

Le tarif de pose varie entre 30 et 60 €/m2.

bardage bois brule

Vous souhaitez poser un bardage en bois brûlé ?
Trouvez un artisan qualifié près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Bardage en bois brûlé : critères de prix

Comme on peut le constater dans le tableau ci-dessus, les tarifs du bois brûlé sont beaucoup plus chers que le bardage en bois classique.

Les prix varient en fonction de :

  • L’essence de bois utilisée : en France, c’est l’essence le Douglas qui est utilisée le plus fréquemment. Mais cela peut aussi bien être du Mélèze, du Chêne ou encore du Frêne
  • La technique de bois brûlé choisie : la méthode traditionnelle Japonaise, la méthode au chalumeau ou la méthode sur brasier
  • La superficie et la difficulté du chantier (hauteur, accessibilité, découpes)

facade en bois brule

La technique du Shou sugi ban

Qu’est ce que le bois brûlé ?

Le bois brûlé est issu d’une technique de protection naturelle du bois, d’origine japonaise. Appelé Shou sugi Ban ou Yakisugi, cette technique consiste à brûler profondément la surface d’une planche pour obtenir une couche superficielle de carbone. Les planches ainsi transformées servent ensuite de bardage pour les maisons en bois, mais aussi les toitures.

Aujourd’hui encore, le Shou sugi ban est encore utilisé au Japon pour habiller les maisons traditionnelles ou les bâtiments modernes et contemporains.

Les 3 techniques utilisées

  • la méthode traditionnelle japonaise : elle consiste à créer un tube triangulaire avec trois planches de bois. Ensuite l’artisan met le feu au centre des lames. Le creux existant au centre des planches accentue l’effet de la combustion. Une fois que les flammes se sont répandues sur tout le bois, il va arroser les planches avec de l’eau pour arrêter la combustion. Il faut ensuite laisser sécher les planches et une fois sèches, il suffit d’éliminer les impuretés à l’aide d’une brosse. La planche de bois a, de cette façon, un côté recouvert d’une fine couche de carbone.

brossage bois 1

  • la méthode au chalumeau : c’est la méthode dite “moderne”, mais elle est fastidieuse car le temps de combustion est plus long. Comptez au moins 10 à 15 minutes par planche, voire un peu plus en fonction de l’effet “brûlé” souhaité. Arrosez le bois quand vous avez obtenu l’effet désiré pour arrêter la combustion.

technique au chalumeau 1

  • la méthode sur brasier : il s’agit de faire un lit sur le sol et d’étaler les planches au dessus, deux par deux. Il faut compter là aussi de 10 à 20 minutes selon l’effet voulu. Comme pour la méthode traditionnelle, il faut ensuite arroser le bois pour stopper la combustion et le brosser pour retirer les impuretés.

Pour que l’effet de carbonisation soit réussi et protège votre bois, la planche doit être brûlée sur 3 à 5 millimètres d’épaisseur, jusqu’à obtenir un aspect “peau de crocodile”.

bouton
Comparez les artisans pour poser un bardage en bois brûlé
Prix moyen: 45 à 130€ / m²
Gratuit - Sans engagement

Bois brûlé : avantages et inconvénients

La technique est peu courante en France, aussi voici un petit récapitulatif des points positifs et négatifs sur le Yakisugi :

Avantages Inconvénients
  • Variété de couleurs et de nuances : chaque planche présente un aspect unique
  • Le bois est protégé contre les insectes xylophages et la moisissure
  • Durée de vie supérieure à 80 ans
  • Nécessite très peu d’entretien (une fois tous les 10 ou 15 ans)
  • Résistance au feu
  • Le prix est assez cher, nécessite un budget assez conséquent
  • La technique est encore peu connue : plus difficile de trouver un professionnel

 

bois brule

Questions fréquentes sur le bardage bois brûlé

Quelle essence de bois faut-il choisir ?

A l’origine, c’est le cèdre qui était utilisé (Sugi signifie cèdre en japonais). Mais toutes les natures de bois peuvent être utilisées pour le bois brûlé. En France, le sapin est principalement utilisé. Mais le chêne ou l’épicéa peuvent très bien convenir pour le Shou sugi ban. Quelques informations supplémentaire en cliquant ici.

Est-il nécessaire de réaliser des finitions ?

Lorsque le bois est brûlé, il peut être laissé tel quel. Il peut aussi brossé pour retirer une partie de la couche noire et faire apparaître la fibre du bois. Il est possible d’appliquer de la térébenthine ou de l’huile de lin pour fixer sa couleur.

shou sugi ban 1

Est-il possible de réaliser soi-même du bois brûlé ?

Oui, vous pouvez tout à fait réaliser des planches de bois brûlé. Néanmoins, selon la surface à couvrir, cela peut vite devenir long et difficile. Il existe aujourd’hui des entrepreneurs spécialisés dans le brûlage du bois. De plus, au moment de la pose, seul un artisan pourra vous garantir une bonne isolation. C’est un savoir-faire spécifique qu’il faut prendre en compte.

Faut-il faire une déclaration de travaux pour poser un bardage en bois brûlé ?

Comme pour toute modification de façade, une déclaration de travaux doit être déposée en Mairie. De plus, renseignez vous si ce revêtement est autorisé en demandant à consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme) de votre commune.

Shou sugi ban : durée de vie et entretien

Choisir la technique du bois brûlé pour votre bardage extérieur vous permettra d’être tranquille plus de 80 ans. Sa durée de vie est très longue tout en vous garantissant une protection et une isolation optimale. L’entretien se fait tous les 10 à 15 ans simplement à l’eau claire et en le brossant.

Comment vieillit le bois brûlé ?

Il vieillit très bien ! Cela dépend cependant des conditions climatiques. S’il est non traité, il va se patiner de façon plus ou moins prononcée, avec des reflets colorés. Si le bois brûlé est traité, il suffit de pratiquer un entretien régulier comme on le ferait pour un bois traité classique.

Exemples de devis bois brûlé

Tarif bois brûlé façade de maison

Vous êtes propriétaire d’une jolie maison située dans la campagne. Vous souhaitez protéger votre habitation des intempéries et vous avez pensé à une façade en bardage de bois. Le bois brûlé vous parait être une très bonne solution par rapport à ses capacités d’isolation extérieure et sa durée de vie. Votre maison à une surface de façade de 200 m2, en comptant l’étage.

Vous faites appel à un artisan spécialisé dans ce domaine. Pour la fourniture du bois le montant s’élève à 20000 € (soit 100€/m2). A ceci s’ajoute la pose pour un montant de 8000 €. Le montant total sera donc de 28 000€.

maison facade bois brule 1

Tarif bois brûlé dépendance maison

Vous êtes propriétaire de votre maison, et il y a une grande dépendance au bout du jardin. Elle n’est pas en trop mauvais état, néanmoins comme vous habitez au milieu des champs, vous souhaitez la rénover et avez pensé au bois brûlé pour une bonne protection.

Cette dépendance mesure 50 m2. Sachant le temps que cela peut représenter et aussi la technique nécessaire, vous préférez faire appel à un professionnel. Il vous propose un tarif fourniture et main d’œuvre au prix de 85 €/m2. Au total, la rénovation de votre dépendance vous reviendra à 4250€.

Tarif bois brûlé pour mur

Votre maison comporte une extension dont une partie de la façade donne côté rue. Elle est enduite en crépi. Vous avez entendu parler du bois brûlé et vous y avez pensé pour l’entièreté de la façade votre habitation. Néanmoins, avant cela, vous voudriez tester sur une petite surface afin de vérifier les qualités et caractéristiques de cette technique. Le mur de l’extension est parfait pour vérifier cela. Il mesure 25 m2.

Vous faites appel à un artisan, qui vous propose la fourniture du bois au prix de 80€/m2, soit 2000 euros pour votre mur. S’ajoute à cela la pose. Ici pas de difficultés majeures, c’est un mur droit, sans fenêtre. L’artisan vous propose un tarif de 40 €/m2 pour la pose, soit 1000€ de main d’œuvre. Le montant total sera donc de 3000€ pour votre mur.

Trouvez le bon artisan pour poser un bardage en bois brûlé
Comparez les artisans
disponibles près de chez vous
Comparez les artisans
Gratuit - Sans engagement