Shingle : Prix m2 et Pose d’une Toiture en bardeau bitumé

Quel est le prix moyen au m2 d’une toiture shingle ? Quels sont les avantages et inconvénients du shingle ? De quoi est constitué le shingle ? Comment poser du shingle soi-même facilement ? Comment faire poser du shingle par un artisan qualifié ? Où acheter du shingle pas cher sur Internet ou en magasin ? Allotoiture.com vous explique tout sur ce matériau de toiture qui présente bien des avantages et qui se révèle être un type de couverture très intéressant pour votre budget.

Shingle Toiture : un matériau économique

Il existe un large choix de revêtements pour une toiture. Les choix les plus répandus sont les tuiles en terre cuite et les ardoises, mais de nombreuses autres solutions sont possibles : toit de chaume, toiture en bois, toit en verre, végétalisé, en fibrociment, en zincen bac acier, en aluminium ou encore un toit terrasse. Également appelée bardeau bitumé, la toiture shingle a l’apparence d’une ardoise colorée. En réalité, il s’agit d’une feuille d’asphalte ou d’une feuille bitumée, associée à de la fibre de verre et à des granulés minéraux. En fonction des minéraux choisis, les ardoises shingle peuvent avoir différentes teintes : terre cuite, gris, vert, noir, jaune…

La toiture en shingle est rarement utilisée comme revêtement de toiture d’une maison. Elle convient davantage pour les petits bâtiments du jardin.  Elle est généralement utilisée sur des toits dont la pente est supérieure à 9 degrés. La toiture shingle permet d’obtenir un aspect proche de l’ardoise à un prix bien plus abordable.

Shingle : Avantages & Inconvénients

Les avantages du shingle

La toiture en shingle présente plusieurs avantages :

  • Prix : elle coûte moins cher qu’une toiture traditionnelle en ardoises, en cuivre, ou en tuiles avec un prix qui dépasse rarement les 15€ du m2.
  • Esthétique : en reprenant l’allure d’une ardoise, mais colorée, le shingle offre une esthétique agréable pour un toit.
  • Pose facile : la toiture en shingle se pose facilement et rapidement, et si on a des compétences en bricolage, on peut effectuer les travaux soi-même.
  • Convient à toutes les pentes : la toiture shingle peut être installée sur n’importe quelle pente de toit, à condition qu’elle soit de 9° minimum.
  • Résiste au feu : le shingle est un matériau qui offre une très grande résistance face aux flammes.

Shingle : les inconvénients majeurs

Si elle a de nombreux avantages, la toiture shingle possède aussi quelques inconvénients :

  • Durée de vie limitée : si elle ressemble à l’ardoise, la comparaison s’arrête là, car la toiture shingle ne possède pas les mêmes caractéristiques que cette roche, cela se voit plus particulièrement au niveau de sa durée de vie qui est nettement plus courte (25 ans maximum).
  • Aucune isolation : comme nous l’avons souligné, le shingle ne convient pas pour la toiture d’une maison, pour la simple et bonne raison qu’il n’offre aucune isolation thermique.
  • Fragile : surtout lorsqu’il est mal posé, le shingle peut se révéler particulièrement fragile et il a tendance à se rétracter sous l’effet du gel et à onduler sous l’effet de la chaleur. Il faut d’ailleurs faire particulièrement attention lors du nettoyage de toiture en shingle.

Tous ces inconvénients font du shingle un revêtement à réserver principalement pour les abris de jardin ou pour les bâtiments non habitables comme un garage.

Shingle : pour quel type de toiture ?

Esthétique et abordable, le shingle peut, de prime abord, apparaître comme le revêtement idéal pour le toit de sa maison. En réalité, et nous l’avons déjà évoqué plusieurs fois, il n’est pas vraiment conçu pour cette utilisation. N’offrant aucune isolation, le shingle est également fragile et il possède une longévité courte. Aussi, si on ne veut pas avoir à refaire sa toiture trop souvent ni souffrir de fortes déperditions de chaleur se répercutant sur notre facture d’énergie, on ne doit pas opter pour ce matériau comme revêtement de toiture de notre maison.

Par contre, pour un bâtiment de jardin non chauffé, ce matériau est un excellent choix. Nous le conseillons comme toiture pour un abri de jardin, un garage, un atelier, un entrepôt, une cabane, un local technique…

Shingle Prix au m2

Comment est déterminé le prix du shingle ?

Le prix d’une toiture shingle est variable en fonction des critères suivants :

  • La surface du toit
  • Type de shingle : asphalte ou bitumé
  • Teinte
  • Tarif du professionnel s’occupant de la pose
  • Étendue des travaux : ajout d’un isolant, film de sous toiture…

Shingle prix au m2

L’un de ses principaux avantages est son prix abordable. En effet, ce matériau coûte en moyenne entre 10€ et 15€ le m2. Son coût dépasse rarement ce montant, ce qui en fait un des revêtements de toiture le moins cher sur le marché.

Prix pose Shingle avec un professionnel

Ce type de toiture est relativement facile à poser. Toutefois si vous n’avez pas un minimum de compétences dans le domaine, il est préférable que vous fassiez appel à un professionnel. Une toiture shingle mal posée rend le matériau plus fragile face au gel et face à la chaleur. Bien sûr, en passant par un artisan couvreur, le prix total augmente, mais vous êtes certain que le revêtement sera bien posé.

  • En moyenne, l’intervention coûte entre 5€ et 10€ le m2. Au niveau du tarif horaire, ce genre de prestation coûte entre 40€ et 60€ de l’heure.

A l’inverse, si vous êtes bricoleur, vous pouvez vous tourner vers un kit de pose. Certains sont accessibles pour moins de 100€.

Pose Shingle : Comment poser du shingle soi-même ?

Pose à l’américaine

Il existe différents types de pose shingle, mais la pose à l’américaine est la plus fréquente et la plus pratique.

Ce type de pose utilise des clous ou des agrafes pour fixer le shingle à l’ossature en bois. Si vous désirez réaliser vous-même la pose de votre toiture shingle, alors nous vous conseillons d’utiliser cette méthode.

La première étape consiste à tracer, sur le support en bois, les lignes horizontales délimitant chaque rangée de shingle, à l’aide d’un cordeau, d’un mètre, d’une règle et d’une équerre. Commencez par la ligne du bas, puisque les plaques se superposent les unes sur les autres en commençant par la rangée du bas. L’écart entre le bord du bois et la première ligne correspond à la hauteur de la plaque de shingle. Tracez ensuite une ligne perpendiculaire à cette première ligne afin de mieux aligner les autres rangées. Une plaque de shingle doit superposer la plaque précédente à la limite du motif. Pour tracer les lignes suivantes, il faut donc laisser un espace équivalent à cette hauteur.

Vous pouvez commencer à fixer la première rangée en commençant par le bas. Cette première rangée doit être placée à l’envers, les échancrures vers le haut du toit. Clouez ou agrafez chaque plaque en plusieurs points (3 à 5). Continuez avec les autres rangées, sachant que la pose se fait en quinconce. Pensez à couper préalablement les plaques des bords au cutter lorsqu’elles dépassent. Une fois les deux pentes terminées, fixez au sommet du toit une bande de zinc, recouvrant de chaque côté la rangée du haut jusqu’aux motifs.

Pour réaliser ces travaux, il vous faut des clous ou des agrafes, un marteau ou une agrafeuse murale ou un cloueur, un cordeau, un cutter, un mètre, une équerre, une règle.

Pose à la française

La pose à la française ressemble à la pose à l’américaine. Seulement, au lieu de fixer les plaques de shingle avec des clous ou des agrafes, elles sont fixées via des crochets ou des liteaux, c’est-à-dire de la même façon qu’un revêtement en ardoises.

Cette méthode est plus longue et plus compliquée à réaliser. Si elle est mal réalisée, la toiture risque de ne pas être étanche. Mieux vaut faire appel à un professionnel pour une pose à la française d’une toiture shingle.

Pose collée

Finalement, la dernière méthode est la pose collée. Comme l’indique son nom, cette solution consiste à coller les plaques de shingle sur le support en bois. Peu courante, la pose collée, bien qu’efficace, présente un inconvénient : il est très difficile d’enlever la plaque une fois qu’elle est collée. Autrement dit, si une plaque est abîmée et que vous désirez la remplacer, l’opération sera nettement plus longue et difficile par rapport à une pose à l’américaine ou une pose à la française.

Shingle : Prix m2 et Pose d’une Toiture en bardeau bitumé
5 / 5 (1 vote)