Mousse Toiture : Quel traitement Anti Mousse choisir ?

Quel produit anti mousse choisir ? Quel est le prix du traitement anti mousse toiture ? Quel est le meilleur produit anti mousse pour toiture ? Quand appliquer l’anti mousse toiture ? Quels sont les dangers de la mousse et du lichen pour votre toit ? Comment empêcher le développement de la mousse ? Comment savoir si la toiture est endommagée par la mousse ? Allotoiture.com vous conseille dans le choix de votre produit antimousse pour réussir votre nettoyage de toiture. En fonction de la typologie de votre toiture, de la surface et de votre budget disponible. Nous vous expliquons également comment appliquer le produit anti mousse étape par étape. Vous retrouverez aussi les bons plans pour acheter du produit antimousse pas cher ou du moins au meilleur prix.

Quelle méthode efficace pour enlever la mousse de toiture ?

Pour lutter contre les mousses de toiture, le plus simple est d’utiliser un produit concentré. Ensuite, il suffit de mélanger le produit à de l’eau et d’utiliser un pulvérisateur. On trouve dans le commerce des solutions déjà mélangées à de l’eau, mais elles sont plus chères alors qu’il est facile d’ajouter l’eau soi-même.

Pulvérisez le produit par temps sec et de préférence à une période où il n’est pas prévu qu’il pleuve dans les trois prochains jours. Toutefois, évitez une période ou la chaleur est trop élevée, car le produit risquerait de s’évaporer. Il faut généralement attendre quatre semaines pour que les résultats soient visibles.

Une astuce supplémentaire pour lutter contre la mousse de toiture consiste à installer un fil de cuivre sur le sommet de la toiture. Cette technique permet de prévenir l’apparition de mousse, mais également de supprimer une partie de la mousse déjà présente.

Mousse de toiture : quels sont les risques?

Qu’est-ce que la mousse de toit ?

En réalité ce qu’on appelle le plus souvent mousses sur la toiture, sont des lichens. Dans le langage courant, on utilise le mot mousse pour désigner à la fois les mousses qu’on voit au pied des arbres, dans l’herbe, sur les rochers, et les lichens qu’on retrouve aux endroits similaires, mais aussi sur les façades de maison et sur les toitures. Néanmoins, la mousse peut également se développer sur les toits lorsqu’ils sont humides.

La mousse se caractérise par une touffe bien verte, tandis que le lichen est moins épais souvent plus terne avec des tons plutôt grisâtres.

Où y a-t-il le plus de mousse sur les toits ?

Les mousses aiment l’humidité et les coins ombragés. Aussi, sur les toitures on les retrouve principalement dans le nord de la France, dans le centre et en Bretagne. Toutefois, cela ne veut pas dire que les mousses de toit ne sont pas présentes dans le sud, mais elles sont moins répandues. Par contre, le lichen a besoin de moins d’humidité pour se développer. On le retrouve donc plus facilement que la mousse.

Quels sont les risques de la mousse et du lichen ?

Certes, les mousses et les lichens enlaidissent la toiture qui perd alors son aspect d’origine et son éclat. Cependant, cet inconvénient esthétique ne peut pas être réellement considéré comme un risque pour la toiture.

Mais si on parle de risques, c’est parce que les mousses et les lichens causent d’autres dégâts en plus de l’aspect esthétique du toit. En effet, il s’agit d’organismes vivants qui vont continuer à se développer si les conditions sont optimales. À force, les mousses peuvent gagner en volume et s’infiltrer sous les éléments de couverture du toit, qu’il s’agisse de tuiles ou d’ardoises. Elles risquent tout simplement de soulever ces tuiles ou ces ardoises, de décaler. Autrement dit, la toiture perd en étanchéité puisque l’eau va pouvoir s’infiltrer par les nombreuses micro ouvertures créées par les mousses et les lichens.

De plus, les mousses agissent comme des éponges en absorbant l’eau. Celle-ci risque alors de stagner sur la toiture accélérant la dégradation des matériaux de couverture.

Prix anti mousse toiture

Traiter la mousse de sa toiture soi-même n’a rien de très compliqué et cela permet d’économiser de l’argent, comparé à faire venir un professionnel pour un démoussage de toiture.

Cependant, certaines mesures de sécurité sont à prendre en compte, car vous devez monter sur le toit. Du matériel de sécurité est donc indispensable : harnais, gants, lunettes, bottes antidérapantes, et masque. Une échelle est aussi un élément indispensable, sans oublier le pulvérisateur et le produit concentré anti-mousse. Afin de réaliser des économies, et parce que vous n’allez pas traiter votre toit tous les mois, vous pouvez louer une partie du matériel.

Concernant l’anti-mousse, comptez environ 30€ pour un bidon de 20 litres, c’est-à-dire pour traiter une toiture de 100m2 maximum.

Toutefois, si vous ne sentez pas d’appliquer vous-même le traitement anti-mousse, n’hésitez pas et passez par un professionnel. En moyenne, ce genre de service est facturé 20€ le m2. Prenez le temps de comparer le prix de nettoyage de toiture par différentes entreprise autour de chez vous. N’hésitez pas à utiliser le service Allotoiture de mise en relation avec des professionnels du nettoyage de toiture.

Quel anti mousse toiture choisir ?

On distingue les produits anti-mousse à action rapide des produits à action lente. Le premier doit être pulvérisé sur la toiture, puis rincé à l’eau. Ce type de produit agit en moyenne en une quinzaine de minutes.

À l’inverse l’anti-mousse à action lente ne doit pas être rincé. Il faut attendre une à quatre semaines avant de voir les résultats.

Anti mousse à action rapide

Comme nous l’avons souligné, l’anti-mousse à action rapide nécessite d’être rincé à l’eau. Toutefois, avant de procéder au rinçage il faut attendre une quinzaine de minutes le temps que le produit agisse. La durée exacte est indiquée sur la notice du produit. Le rinçage est indispensable, sinon le produit risque d’abîmer la toiture. L’anti-mousse à action rapide convient surtout pour les toits fortement envahis par la mousse.

Anti mousse à action lente

L’anti-mousse à action lente ne nécessite pas d’être rincé après sa pulvérisation. Au contraire, il faut éviter que la pluie fasse son apparition dans les 3 à 7 jours après l’application du produit, sinon le produit n’agira pas complètement. De même, évitez de pulvériser ce produit lorsqu’il fait chaud, car il risque de s’évaporer.

Produit anti mousse toiture

Anti mousse Algimouss

Algimouss est un anti-mousse qu’on retrouve dans la plupart des rayons et des commerces spécialisés. Il se présente sous forme de produit concentré qu’il faudra diluer dans l’eau. Il est conçu pour détruire les micro-organismes (mousses, lichens, algues, verdissures), et empêcher la pénétration d’eau. Il s’agit d’un anti-mousse à action lente et respectueux de l’environnement (sans chlore). Il faut environ 1L d’Algimouss pour 5m2 de toiture.

Anti mousse Dalep

La marque Dalep propose un anti-mousse appelé Baltimouste. Il est conçu pour éliminer les algues, les champignons, les mousses et les lichens. Il s’agit d’un anti-mousse à action lente avec un effet longue durée. Il faut environ 1L de Baltimouste Dalep pour traiter 5m2 de toiture.

Pulverisateur toiture : anti mousse Multirex

La marque Multirex propose un pulvérisateur haute portée appelé Pulvimax. Il est spécialement conçu pour traiter les mousses et les lichens qui envahissent les murs, les sols et les toitures.

Très simple d’utilisation, il suffit de plonger le filtre du pulvérisateur directement dans le bidon du produit anti-mousse que vous aurez préalablement dilué. La portée du pulvérisateur Pulvimax Multirex atteint les 10 mètres, ce qui permet de traiter facilement sa toiture sans avoir à grimper dessus. Le risque de chute est donc considérablement réduit, même si vous devez rester vigilant sur votre échelle.

Le produit est composé d’une pompe, d’une lance de 60cm, d’un tuyau de 4m et d’un filtre de type crépine. Il propose 6 jets de diamètres différents.

Anti mousse naturel : quelles solutions ?

Le problème avec beaucoup d’anti-mousses vendus dans le commerce, c’est qu’ils contiennent souvent des agents chimiques mauvais pour l’environnement. Si pour vous l’écologie est une valeur fondamentale, le mieux est de concevoir votre propre anti-mousse écologique.

Pour fabriquer un anti-mousse écologique, prenez de l’acide citrique (environ 3 cuillères à soupe), du bicarbonate de soude (environ 3 cuillères à soupe), une dizaine de gouttes d’huile essentielle, que vous allez mélanger à environ 4 litres d’eau.

Sinon, il existe des anti-mousses bio et respectueux de l’écologie vendus dans le commerce. Il suffit de bien chercher et surtout de bien lire la composition du produit.

Anti mousse toiture : quand l’appliquer ?

Si la mousse a tendance à envahir facilement votre toiture, il faut appliquer de l’anti-mousse une fois par an, voire deux fois par an. Sinon, une fois tous les trois à cinq ans est suffisant. Privilégiez le printemps, surtout si vous utilisez un anti-mousse à action lente qui ne doit pas être appliqué lorsqu’il fait trop chaud, ni quand il risque de pleuvoir dans les jours qui suivent. Évitez aussi les jours où il y a du vent.

Anti mousse toiture : traitement étape par étape

Lorsque la toiture est fortement envahie par les mousses et les lichens, il est recommandé de commencer par gratter et brosser la toiture afin d’enlever les portions les plus épaisses. Utilisez un manche télescopique équipé d’une brosse pour ne pas avoir à grimper sur le toit. Une fois cette étape terminée, vous pouvez diluer l’anti-mousse concentré dans de l’eau puis ajouter le mélange dans votre pulvérisateur.

Veillez à vous équiper de gants, d’un masque et de lunettes et à porter des manches longues. Commencez par pulvériser le produit sur le haut du toit, de gauche à droite ou de droite à gauche, puis descendez progressivement. Le plus simple est d’utiliser une lance télescopique pour ne pas avoir à grimper sur le toit.

Une fois le produit appliqué il faut le laisser agir. S’il s’agit d’un anti-mousse à action rapide, il agit généralement dans les 15 à 20 minutes. Il faut ensuite le rincer avec un jet d’eau. Par contre, dans le cas d’un anti-mousse à action lente, il ne faut pas le rincer, car le produit agira une à quatre semaines après son application.

Produit hydrofuge : est-ce vraiment important ?

Une fois les mousses disparues il est peut-être intéressant d’appliquer un traitement hydrofuge. Un produit hydrofuge obstrue les pores d’une surface afin d’empêcher l’eau de s’infiltrer. Ce type de produit est donc utile pour améliorer l’imperméabilité d’un matériau.

Si votre toit est récent et en bon état, un tel traitement ne s’impose pas. Par contre, si votre toit accumule déjà de nombreuses années et qu’il présente des signes d’usure, le traitement hydrofuge réduit considérablement le risque d’infiltrations sans avoir à rénover le toit.

La mousse a-t-elle endommagé la toiture ?

Vérifier l’état de la toiture

Une toiture en bon état est primordiale. Pourquoi ? Parce que la toiture est la barrière contre les éléments extérieurs et notamment contre les eaux de pluie. De plus, le toit est aussi la première barrière d’isolation thermique, et d’isolation acoustique.

Autrement dit, un toit en mauvais état augmente le risque d’infiltration d’eau, laisse la chaleur de la maison s’échapper en hiver, laisse la fraicheur s’échapper en été, augmente le niveau des bruits extérieurs sous les combles.

Pour vérifier l’état d’un toit, il faut prendre une échelle et regarder l’état des matériaux de couverture. Et si vous disposez de l’équipement nécessaire, vous pouvez grimper sur le toit avec précaution pour une vérification plus minutieuse. Pensez aussi à vous rendre dans les combles afin de vérifier qu’il n’y a pas de traces d’humidité provenant du toit (attention à bien consulter un professionnel pour un nettoyage de vieille toiture en amiante).

Comment réparer une toiture endommagée

Dans un premier temps, grattez les mousses et les lichens à l’aide d’une brosse afin d’éliminer les portions les plus épaisses. Ensuite, pulvérisez le produit anti-mousse sur le toit en commençant par le haut. Patientez le temps que le produit agisse, et lorsque les mousses et les lichens ont disparu, n’hésitez pas à appliquer un produit hydrofuge.

Toutefois, si des dégâts plus importants sont présents, vous devez faire appel à un professionnel afin de constater l’étendue de ces dégâts et de les réparer.

Pourquoi la mousse de toiture se développe ?

Comment se fait-il que certaines toitures semblent épargnées par les mousses et les lichens, quand d’autres sont envahies ? En effet, la mousse et les lichens ont besoin de certaines conditions pour se développer. Vous avez peut-être remarqué que ces éléments, et notamment la mousse, sont plus présents dans le nord de la France que dans le sud.

Leur développement dépend de deux critères principaux : l’humidité et la luminosité. Les mousses et les lichens adorent les zones humides et ombragées. Autrement dit, ces verdures ont plus de chance de se développer sur une toiture côté nord que côté sud. De même, plus la pente du toit est faible et plus les eaux de pluie risquent de stagner créant un milieu propice au développement des mousses.

Il semblerait que la proximité avec des arbres et de la verdure augmente aussi le risque d’apparition de mousses et de lichens sur le toit.

Comment éviter le développement de la mousse ?

À travers ce guide vous aurez compris qu’il ne faut pas laisser les mousses et les lichens se développer sur la toiture de votre maison. Mieux encore, il est recommandé de prévenir leur apparition. Il existe différentes méthodes de prévention des mousses.

Si des arbres sont situés à proximité de votre toiture, il est recommandé de les élaguer afin d’éviter qu’ils n’ombragent trop votre maison. Une autre astuce consiste à placer un fil de cuivre tout le long du sommet du toit. En effet, les ions de cuivre réduisent la formation de mousses et de lichens, et favorisent leur destruction. Ces ions seront répandus sur le toit au moment des pluies.

Pensez aussi à nettoyer régulièrement votre toiture à l’aide d’un jet d’eau pour éviter que certaines saletés ne s’accumulent lorsqu’il ne pleut pas suffisamment.

Enfin, une fois par an, vous pouvez pulvériser un produit préventif contre la formation des mousses. Veillez à choisir un produit adapté au revêtement de votre toit et à bien respecter les consignes d’application indiquées sur le produit.

Normalement, en suivant tous ces conseils, les mousses et les lichens ne devraient plus se développer sur votre toit, ou alors très lentement et en petite quantité. Auquel cas, il suffira de pulvériser un anti-mousse une fois tous les 5 ans.

Mousse Toiture : Quel traitement Anti Mousse choisir ?
5 / 5 (1 vote)