Nettoyage Toiture : Comment Nettoyer et Quel Traitement Toiture choisir ?

Comment nettoyer sa toiture de maison ? Quand traiter la mousse sur le toit ? Quel est prix moyen d’une intervention d’entretien de toit ? Quelle différence entre le nettoyage toiture et le démoussage de toit ? Quel traitement de toiture choisir (traitement hydrofuge, anti-mousse) ? Comment nettoyer sa toiture soi-même en toute sécurité ? Comment réussir à enlever les traces noires ? A quel moment nettoyer sa gouttière ? Comment nettoyer sa toiture sans monter sur le toit ? Allotoiture.com vous informe sur les enjeux importants de votre toiture. Garder une toiture en bon état pour économiser de l’argent sur le long terme.

Pourquoi nettoyer sa toiture ?

La toiture d’une maison nécessite d’être entretenue pour ralentir son usure, et ce quelque soit le type de couverture. L’accumulation de mousses et de lichens abîme le revêtement de la toiture et peut favoriser l’apparition d’infiltrations d’eau à l’intérieur de l’habitation, notamment dans les combles. En effet, l’humidité va venir fragiliser les murs, les plafonds, les sols et la charpente de la maison. Cet entretien permet également de prévenir les tuiles cassées qui débouchent également souvent sur une infiltration, et ce quelque soit le type d’isolation de toiture utilisé. Un toit mal entretenu ne remplit plus entièrement ses fonctions de barrière étanche. Entretenir sa toiture consiste également à nettoyer les traces de pollution et de suie qui assombrisse le revêtement. Compte tenu du prix d’une toiture, il vaut mieux se résoudre à entretenir régulièrement son toit !

Quand faut-il nettoyer sa toiture ?

Il est conseillé de nettoyer sa toiture une fois par an, et certains préconisent même de le faire deux fois par an. La première fois au printemps afin de vérifier si l’hiver qui vient de s’écouler n’a pas fait subir de trop gros dégâts au toit. La seconde fois en automne, quand les feuilles et autres résidus se sont accumulés sur le toit. Le nettoyage va permettre d’enlever ces débris pour éviter qu’ils ne pourrissent et viennent endommager la toiture.

Il faut retenir qu’un toit nettoyé régulièrement réduit considérablement le risque de dégâts et de saletés nécessitant un entretien plus approfondi. Il est préférable de nettoyer plus souvent sa toiture en y passant peu de temps, que d’avoir à réaliser un entretien moins fréquent, mais nettement plus long et onéreux. C’est particulièrement important avec un toit terrasse par exemple, qui nécessite un entretien très régulier afin d’éviter les infiltrations et problèmes d’étanchéité.

Nettoyage toiture : nettoyer et traiter

Il est important de bien différencier le nettoyage de la toiture du traitement. Le nettoyage toiture consiste à enlever les débris présents sur le toit, la mousse et les traces de saletés. Ce type d’entretien est habituellement réalisé avec une simple brosse, de l’eau et un produit d’entretien adapté. Il faut faire attention, car certains détergents comme l’eau de javel ne conviennent pas, car ils fragilisent le revêtement.

En revanche, le traitement de toiture consiste à pulvériser un produit qui va rendre la toiture plus résistante face à divers éléments : mousses, infiltrations… Il faut choisir le produit adapté pour chaque type d’agression possible. Par exemple, pour l’infiltration on utilise un traitement hydrofuge. Traiter sa toiture au printemps ou à l’automne, une fois par an est largement suffisant.

Le prix de nettoyage d’une toiture

Le prix d’un nettoyage de toiture est très variable en fonction des caractéristiques suivantes :

  • Superficie de la toiture
  • Type de revêtement
  • État de la toiture
  • Envergure des travaux de nettoyage
  • Application ou non d’un traitement préventif

De plus, le prix varie aussi selon que vous réalisez vous-même le nettoyage ou si vous faites appel à une entreprise. Sachant que d’une entreprise à une autre les tarifs peuvent varier significativement.

  • En moyenne, lorsque le nettoyage est réalisé par une entreprise, il faut compter entre 10 et 15 euros le m2. Ce prix peut rapidement augmenter s’il faut également procéder à un démoussage. Comptez alors entre 15 et 25 euros le m2. Et si un traitement est mis en place en plus du nettoyage, comptez entre 15 et 30 euros le m2 de toiture au total.

On a souvent tendance à repousser ce type d’intervention, car elle n’est jamais prioritaire par rapport à l’entretien d’autres éléments de la maison ou du jardin. Pour autant, le nettoyage de la toiture est indispensable pour éviter de laisser se détériorer l’ensemble de la toiture et de vous forcer à procéder à une rénovation de toiture.

Nettoyage de toiture : les options possibles

Nettoyage toiture rapide

La solution la moins onéreuse pour nettoyer son toit consiste simple à s’équiper d’une brosse et d’un produit d’entretien. Cette façon de faire se révèle plus ou moins longue en fonction de l’état de la toiture. Ainsi, si des mousses se sont incrustées, il faudra bien frotter pour les faire disparaître. Idem pour les traces de saleté. Attention à ne pas choisir n’importe quel produit d’entretien, car certains peuvent abîmer le revêtement. Pour être certain de ne pas vous tromper, on trouve dans le commerce des produits de nettoyage adaptés pour chaque type de revêtement.

Nettoyage toiture au karcher (nettoyeur haute pression)

Il est possible d’utiliser un nettoyeur à haute pression pour le nettoyage de sa toiture. Il est particulièrement efficace pour nettoyer les traces les plus tenaces. Toutefois, il faut être très prudent lorsque l’on utilise un nettoyeur haute pression. Un jet trop puissant risque d’altérer la toiture en abîmant le revêtement. Plus précisément, le nettoyeur à haute pression est souvent déconseillé pour les toitures en tuiles de terre cuite ou en ardoises. Si vous voulez tout de même utiliser un Karcher avec ce type de revêtement, laissez une bonne distance entre le départ du jet et le revêtement, et pulvérisez dans le sens de la pente du toit.

Nettoyage toiture à la javel

L’eau de javel est à la base un désinfectant et un décolorant puissant. Elle est incorporée dans de nombreux détergents. Sur une toiture elle est particulièrement efficace pour supprimer les traces les plus tenaces. Néanmoins, ce produit est déconseillé, surtout pour les toitures en tuiles de terre cuite. Étant donné sa puissance, elle peut endommager le revêtement. Il faut donc être très vigilant quand on utilise de la javel et mieux vaut la diluer ou ne pas l’utiliser du tout.

Pose de fils de cuivre

Méthode moins répandue, mais pourtant efficace, la pose de fils de cuivre permet de lutter contre l’apparition des mousses. Il faut placer les fils au sommet du toit et sur les rebords, ensuite la pluie se chargera du reste. En effet, au contact de l’eau, le cuivre s’oxyde, créant une solution d’entretien efficace contre les mousses et les lichens. Par contre, ce procédé ne convient pas pour les toitures en zinc, car ce matériau ne doit pas être mis au contact du cuivre.

Démoussage de toiture

On confond souvent les mousses et les lichens. Généralement ces derniers sont considérés comme des mousses. La mousse est un végétal composé de cellules photosynthétiques qui absorbe l’eau un peu comme une éponge, là où la majorité des végétaux disposent de racines. Le lichen est à 90% un champignon mélangé à des cellules possédant de la chlorophylle. Il s’agit bien souvent d’un mélange champignon et d’algue (plus d’information sur le lichen) Sur les toits des maisons, on retrouve les deux éléments. La mousse est souvent plus épaisse et plus verte, tandis que les lichens forment des petites taches plates. Dans le langage courant, le démoussage de toiture consiste à nettoyer les mousses, les lichens et les autres champignons.

Ce nettoyage peut s’effectuer à l’aide d’une brosse et d’eau (ou d’un produit nettoyant), mais il existe des produits spécialement conçus pour ces organismes : anti-mousse, algicide, fongicide. Le plus souvent, il faut appliquer le produit en question, laisser agir quelques minutes, puis frotter à l’aide d’une brosse pour que les mousses et les lichens se décollent nettement plus facilement. Il est important de bien lire la notice du produit avant de l’utiliser et de vérifier qu’il est adapté au revêtement et au type de végétaux présents sur la toiture.

Trouver une entreprise de nettoyage de toiture

Vous avez décidé de faire intervenir une entreprise pour l’entretien de votre toiture ? Il va falloir maintenant trouver l’entreprise de nettoyage toiture et éviter les professionnels peu scrupuleux. Pour éviter de payer trop chère votre prestation de nettoyage, la seule solution est de recevoir plusieurs devis et de comparer les prix. Il est en effet peu probable que plusieurs entreprises différentes vous surfacturent des prestations. Cela peut arriver avec une entreprise (pratiquant souvent le porte à porte), mais pas sur 5 entreprises différentes autour de votre ville. Nous vous recommandons ainsi de faire une demande de devis sur Internet. C’est gratuit et rapide. Cela vous permettra de vérifier les prix, vous renseigner sur le sérieux de l’entreprise et éventuellement négocier les prix pour économiser sur vos travaux d’entretien.

Traitement de toiture

Traitement de toiture avec de l’anti-mousse

La première étape consiste à acheter le produit anti-mousse en prenant bien soin de choisir un produit adapté au revêtement de la toiture. Le plus répandu étant l’anti-mousse concentré diluable à l’eau. Auquel cas il est important de respecter le dosage prescrit. Pulvérisé, ce produit n’a pas besoin d’être rincé, car c’est la pluie qui s’en chargera.

Sinon, on peut faire le choix d’un anti-mousse à action rapide. Efficace contre toutes les mousses et tous les champignons, il permet aussi de nettoyer les traces de pollution. Par contre, il faut procéder à un rinçage après l’application. Il existe également des anti-mousses à action lente. Ils sont biodégradables et ne nécessitent pas de rinçage, mais il faut les appliquer de préférence lorsqu’il fait chaud et sec.

Traitement hydrofuge toiture

Un produit hydrofuge permet de protéger la toiture contre l’humidité. Il renforce son imperméabilité et donc l’étanchéité du toit. Le traitement hydrofuge permet de renforcer les tuiles dans le cas d’un revêtement conçu en tuile de terre cuite. De plus, la couleur de la toiture est elle aussi mieux préservée. En luttant contre l’humidité le traitement hydrofuge ralentit considérablement le risque d’apparition de mousses et de lichens qui ont besoin d’humidité pour se former. On trouve des traitements hydrofuges avec coloris (plusieurs choix de coloris sont possibles) et des traitements sans coloris. Ils sont parfois directement intégrés dans le traitement anti-mousse.

Nettoyage de toiture : monter sur le toit

Nous l’avons déjà évoqué, mais il est possible de procéder soi-même au nettoyage de son toit, à condition de prendre certaines précautions. Toutefois, il est vivement déconseillé de se lancer dans ce genre d’opération lorsque le toit est pentu au-delà de 10° et quand la maison possède plus d’un étage. Mais même sur un toit plat ou légèrement incliné situé au premier étage, il faut prendre des précautions : bien positionner et attacher l’échelle, et faire très attention si vous montez sur le toit (attention à ne pas glisser et attention à ne pas trop écraser le revêtement).

Si vous décidez de nettoyer votre toiture à l’aide d’une brosse, pensez à choisir un produit adapté et soyez délicats dans vos gestes. Il faut uniquement nettoyer l’extérieur sans toucher à l’intérieur du revêtement. Il faudra ensuite rincer avec un jet d’eau. Si vous utilisez un nettoyeur à haute pression, procéder au nettoyage de haut en bas, sans approcher le nettoyeur trop près du toit et en vérifiant que le jet n’est pas trop puissant et qu’il n’abîme pas le revêtement.

Nettoyage de toiture en fibrociment

Concernant le nettoyage de toitures en amiante ou en fibrociment, il faut rester particulièrement vigilant, compte tenu du risque que ce type de couverture présente pour la santé. En effet, en fonction de l’état de votre toiture, il est parfois recommandé de procéder à un désamiantage et à une rénovation générale.

Nettoyage de gouttière

Les débris naturels peuvent s’accumuler dans les gouttières jusqu’à les boucher ou à considérablement obstruer le passage. Une gouttière bouchée ne remplit plus sa fonction et l’eau va alors s’accumuler jusqu’à déborder et une partie risque de s’infiltrer dans la toiture. De plus, l’humidité stagnante favorise l’apparition de mousses et de lichens.

Pour nettoyer la gouttière, équipez-vous de gants et enlevez le gros des débris. Ensuite, vous pouvez finaliser le nettoyage en rinçant la gouttière à l’aide d’un tuyau d’arrosage ou d’un nettoyeur haute pression. N’hésitez pas à ouvrir le regard situé au sol pour vérifier qu’il n’est pas obstrué.

Nettoyage des traces noires

Le plus souvent, ces traces noires sont déposées par la suie et la fumée d’une cheminée. Ces traces noires peuvent être nettoyées à l’aide d’une brosse dure (que vous trouverez chez Bricodepot par exemple) et d’un peu d’eau. Si les traces noires sur votre toiture ne disparaissent toujours pas, un dégraissant peut se révéler particulièrement efficace. Sinon, il existe des produits spécialement conçus pour le nettoyage des traces noires (à vous de vous munir du necessaire de nettoyage et de grimper sur le toit).

Nettoyage Toiture : Comment Nettoyer et Quel Traitement Toiture choisir ?
5 / 5 (2 votes)