Ravalement de Façade : Guide Pratique & Budget 2018

Combien coûte un ravalement de façade ? Quand et pourquoi faut-il procéder au ravalement de façade ? Quelles sont les démarches et les obligations d’un ravalement de façade ? Comment trouver une entreprise de ravalement de façade fiable ? Est-il possible de faire un ravalement soi-même ? Allotoiture.com vous explique ce que vous devez savoir sur le ravalement de façade. Vous trouverez un guide pratique pour comprendre les différentes étapes du ravalement de façade ainsi que le budget estimatif à prévoir et les aides et les déduction d’impôts disponibles.

Pourquoi faire un ravalement de façade ?

Le ravalement de façade ne repose pas uniquement sur un nettoyage. Il consiste en la remise à neuf d’une ou de plusieurs façades d’un bâtiment. Par remise à neuf, on entend des travaux permettant de réparer les fissures et autres dégâts présents sur la façade. Le ravalement de façade permet de maintenir les murs en bon état et de faire en sorte que ces derniers retrouvent une apparence rajeunie, proche de leur aspect d’origine.

Une telle rénovation de façade peut inclure différents types de travaux selon l’état de la façade et les objectifs recherchés.

Conserver son habitat en bon état et renforcer la maison

Sachez que dans certaines villes françaises, dont Paris, le propriétaire doit procéder à un ravalement de façade tous les dix ans.

Le ravalement de façade a plusieurs objectifs qu’on peut regrouper sous la même volonté de redonner un coup de jeune au bâtiment. Ainsi, le ravalement de façade améliore l’apparence de la façade. Celle-ci va être nettoyée et réparée pour retrouver un aspect plus jeune.

Le ravalement de façade permet aussi de renforcer la maison en réparant les fissures et les failles ce qui permet de prolonger la durée de vie du bâtiment. De même, le ravalement est aussi un moyen d’améliorer l’isolation et les performances énergétiques de la façade.

Pour l’allure du bâtiment, sa longévité et ses performances, le ravalement de façade s’impose comme la solution essentielle lorsque la maison a subi les effets du temps.

Améliorer l’isolation de l’habitation

Comme nous l’avons brièvement souligné, le ravalement de façade peut être l’occasion d’améliorer l’isolation du bâtiment. Cette étape n’est pas obligatoire, mais très souvent vivement conseillée. Autant profiter d’un tel chantier pour revoir l’isolation des murs extérieurs de la maison.

Nous savons qu’une façade en mauvais état est un boulevard thermique. Autrement dit, en hiver la chaleur va avoir tendance à s’échapper de la maison par les murs, et inversement, le froid extérieur va pénétrer à l’intérieur du logement. Conséquence : on consomme davantage de chauffage pour combler ces pertes de chaleur, ce qui débouche sur une facture d’énergie plus élevée. En été, c’est l’inverse, la fraicheur va s’échapper du logement au profit de la chaleur extérieure.

Améliorer l’isolation de la maison permet donc d’économiser de l’énergie et de profiter d’une température ambiante plus agréable en été comme en hiver.

Le ravalement de façade est une occasion idéale pour améliorer cette isolation depuis l’extérieur.

Obligatoire par la loi

Dans n’importe quelle commune, vous ne pouvez pas toujours faire ce que vous voulez concernant votre maison et notamment concernant son aspect extérieur visible depuis la rue. Tout dépend des règles d’urbanismes imposées par la commune. Par exemple, dans certaines régions, l’ardoise est imposée comme couverture pour le toit.

Dans de nombreuses communes et notamment Paris, le ravalement de façade doit être réalisé tous les dix ans. Si le propriétaire ne respecte pas ce délai, il peut recevoir une injonction de la part du maire l’obligeant à procéder au ravalement de façade. Dans la pratique, cela se fait surtout lorsque la façade est vraiment marquée et abimée.

Quand faire un ravalement de façade ?

Quand faut-il se décider à faire un ravalement ?

Plus que le délai des 10 ans qui impose un ravalement de façade dans certaines villes, il faut surtout procéder à de tels travaux le moment venu.

Tout dépend de l’état de la façade. Si vous constatez la présence de fissures, si l’enduit ou la peinture se décolle, si la façade est sale (pollution, mousses…), alors il est peut-être temps de procéder à un ravalement de façade. Pour le savoir, n’hésitez pas à contacter un professionnel afin qu’il établisse un diagnostic complet de l’état de votre façade.

À quel moment de l’année faut-il faire le ravalement ?

En tant que travaux extérieurs, il est préconisé d’organiser un ravalement de façade soit à la fin de l’été vers septembre, soit au début du printemps, c’est-à-dire quand il fait beau, il ne pleut pas et quand il ne fait pas trop chaud.

Ravalement de façade copropriété

Lorsqu’on vit au sein d’une copropriété, le ravalement de façade fait partie des décisions et des travaux qui doivent être votés au sein d’une assemblée générale organisée par le syndic. Il entre dans la catégorie des travaux d’entretien et de maintien des parties communes.

Si le vote obtient la majorité absolue, les démarches pour un ravalement de façade pourront être lancées. Sauf si le ravalement est considéré comme non indispensable au maintien de l’immeuble en bon état, et dans ce cas le vote doit obtenir les deux tiers de voix.

Ensuite, le syndic doit s’occuper des différentes démarches : appel d’offres, choix de l’entreprise… Étant donné que les façades sont des parties communes, le coût des travaux de ravalement de façade au sein d’une copropriété est divisé entre les différents copropriétaires selon leurs tantièmes.

Ravalement façade maison ancienne

Plus la façade est abîmée et plus les travaux de ravalement seront importants. Autant dire que dans une maison ancienne n’ayant pas été rénovée depuis des décennies, la rénovation de la façade impliquera de nombreux travaux. Et c’est d’autant plus vrai quand la maison a une architecture travaillée.

Dans un premier temps, dans le cas d’une maison ancienne, il faut commencer par réparer les parties abîmées de la façade. Ensuite, le ravalement présente une occasion idéale pour améliorer l’isolation des murs, surtout que dans une maison ancienne cette isolation est souvent médiocre. Enfin, on terminera par le nettoyage et les éventuelles finitions (enduit, peinture…).

Le ravalement de façade d’une maison ancienne se répartit donc en diverses étapes qui nécessitent parfois de faire appel à plusieurs professionnels.

Prix ravalement de façade

Bien sûr, le prix d’un ravalement de façade varie énormément selon la maison et l’état des travaux à réaliser. Plus précisément, on peut dire que ce prix varie en fonction des critères suivants :

  • La surface de la façade
  • L’état de la façade
  • Le type de façade, ses finitions et le matériau dans lequel elle est conçue
  • La facilité d’accès à la façade
  • Les travaux nécessaires
  • L’entreprise responsable du ravalement de façade
  • Selon ces différents critères, le prix d’un ravalement de façade peut varier de 30 à 150€ le m2. Pour obtenir une estimation plus précise, il est obligatoire de faire une demande de devis.

Devis ravalement façade

Forcément, face à cet écart de prix très important, il est difficile de savoir si le tarif annoncé par un professionnel est juste ou exagéré. Afin de réduire cette incertitude, commencez par faire réaliser un diagnostic par un tiers indépendant et non par une entreprise qui réalisera par la suite les travaux de ravalement de façade.

Par la suite, contactez un maximum d’entreprises. Pour chacune d’entre elles, demandez un devis précis. Le devis va regrouper les différents travaux envisagés et leur tarif. Grâce à lui vous allez pouvoir comparer plus facilement les différentes entreprises et choisir celle qui propose l’offre la plus intéressante.

Ravalement de façade : loi, obligations et démarches

Obligations des travaux de ravalement

Comme nous l’avons évoqué précédemment, dans beaucoup de villes, le ravalement de façade doit être réalisé tous les 10 ans. Dans les faits, c’est surtout l’état de la façade qui entraine la mairie à émettre une injonction obligeant le propriétaire à réaliser un ravalement de façade de sa maison. Dans ce cas, il dispose six mois pour réaliser les travaux nécessaires.

Pour savoir quelles sont les conditions spécifiques à votre commune, renseignez-vous en vous référant au Plan Local d’Urbanisme (PLU) auprès de votre mairie. Toutefois, la plupart du temps, du moment que la façade est en bon état et propre, le ravalement de façade est rarement exigé par les communes, même au-delà d’une période de 10 ans sans ravalement.

Ravalement de façade déclaration préalable

Avant de lancer des travaux de ravalement de façade, prenez le temps de consulter le PLU dans le but de savoir si vous avez besoin de passer par une déclaration préalable de travaux. Notez que pour tout bâtiment situé dans un espace sauvegardé et protégé aux abords d’un monument historique, dans une Aire de Mise en Valeur de l’Architecture et du Patrimoine (AVAP), dans une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP), cette demande déclaration préalable de travaux est obligatoire.

Ravalement de façade et permis de construire

De base un ravalement de façade ne nécessite pas de permis de construire. Par contre, si vous changez l’apparence de la façade, son revêtement ou sa couleur, un permis de construire peut se révéler nécessaire.

Ravalement de façade : toutes les aides possibles

Éco prêt à taux 0

Pour un ravalement de façade, vous pouvez profiter de l’éco-prêt à taux zéro. Pour profiter de ce prêt sans intérêts à payer, certaines conditions sont à respecter : faire appel à une entreprise RGE (reconnue garant de l’environnement), travaux réalisés dans les 3 ans… Ce prêt est de 30 000€ maximum.

Prime énergie

Le ravalement de façade donne aussi le droit à la prime énergie. Celle-ci est obtenue auprès des fournisseurs d’énergie. Pour en profiter, il faut également respecter des conditions assez similaires à celles évoquées pour l’éco-prêt à taux zéro. Cette prime peut atteindre jusqu’à 100% du montant des travaux.

Autres subventions

En plus de ces deux aides, vous pouvez obtenir des subventions, notamment auprès de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat) et des collectivités territoriales.

De même, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) peut lui aussi être disponible dans la mesure où vous respectez des conditions précises. Ce crédit d’impôt s’élève à 30% du montant total des travaux.

Enfin, la TVA à taux réduit de 5,5 % vous permet de réaliser des économies sur le coût des fournitures et celui de la prestation.

Quel choix pour la couleur de façade ?

Pour le choix de la couleur de votre façade, sachez que vous ne pouvez pas forcément faire comme bon vous semble. En effet, selon la région et selon la commune, des règles peuvent imposer un style ou interdire certains choix. Le but étant d’avoir une harmonie au niveau des quartiers.

Pour savoir quels sont vos droits en matière de couleur de façade, référez-vous au PLU (Plan Local d’Urbanisme) en vous adressant au pôle urbanisme de votre mairie.

Ravalement de façade : étape par étape

Autorisation de la mairie ou des copropriétaires

Selon qu’il s’agit d’une maison individuelle ou d’une copropriété, les démarches ne sont pas tout à fait les mêmes pour un ravalement de façade.

En effet, pour une maison individuelle c’est à vous de faire les démarches auprès de la mairie pour connaître quelles sont les règles à respecter. Et si une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire est nécessaire, vous devez en faire la demande.

Dans le cas d’une copropriété, c’est au syndic de s’occuper de ces démarches. Préalablement, les travaux de ravalement de façade doivent être votés lors d’une assemblée générale. Notez que le syndic doit procéder à un appel d’offres pour choisir l’entreprise qui orchestrera les travaux.

Installation des échafaudages

Pour un ravalement de façade, la pose d’échafaudages est indispensable. Tant que cette installation d’échafaudages s’effectue au sein de votre propriété, il n’y a pas de problème particulier.

Par contre, si votre façade donne sur la rue, et que les échafaudages empiètent sur la voie publique, le problème est autre. Dans ce cas, plusieurs règles sont à respecter :
Laisse l’accès aux emplacements de gaz, d’électricité, d’égout, d’incendie et de téléphone
Ne pas empêcher la circulation piétonne ni la circulation automobile

Et si ces conditions ne peuvent pas être totalement respectées, il faut demander l’autorisation à la mairie.

Nettoyage de la façade

Très souvent, avant de débuter les travaux de rénovation et même ceux de réparations, un nettoyage de façade est nécessaire. Il consiste principalement à nettoyer la surface de la façade et ainsi empêcher que l’on découvre trop tard des dégâts cachés par la saleté : fissures, décollement du revêtement…

Le plus souvent, ce nettoyage est obtenu soit par la technique de projection (gommage, sablage, peeling…), soit la technique chimique. La première est plus propre, mais parfois l’utilisation d’un produit chimique est indispensable pour les traces les plus tenaces.

Par la suite, une fois, les travaux de réparations terminés, un second nettoyage est souvent réalisé pour retirer les saletés produites lors des travaux.

Traitement et réparation de la façade

Cette étape diffère énormément selon l’état de la façade. Ainsi, pour certaines façades, quasiment aucune réparation n’est nécessaire, alors que pour d’autres façades, il faut parfois réparer des pans entiers de murs. Les réparations consistent principalement à reboucher les fissures et les trous, et à poser du revêtement dans les zones où celui-ci est trop abîmé.

De même, le traitement nécessaire varie selon les murs et les dégâts. Parfois un simple traitement contre les mousses et les champignons suffit. Dans d’autres cas, il faudra appliquer un traitement hydrofuge pour empêcher les infiltrations d’eau.

Notez que le ravalement de façade est souvent le moment idéal pour refaire son isolation. Auquel cas il existe différentes techniques possibles. L’isolation par l’extérieur a l’avantage de ne pas réduire l’espace intérieur de la maison.

Finition

Finalement, une fois les différentes étapes précédentes réalisées, il ne reste plus qu’à procéder aux finitions. Elles dépendent du rendu que vous désirez donner à votre maison, mais aussi du matériau dans lequel sont conçus vos murs (bois, pierres, béton…).

Les finitions consistent le plus souvent à appliquer une couche de peinture. On peut aussi faire le choix de poser un enduit.

De toute façon, pour savoir quelles sont les finitions nécessaires à votre maison, mieux vaut se référer aux conseils d’un professionnel.

Ravalement de Façade : Guide Pratique & Budget 2018
4.5 / 5 (2 votes)