Aménagement combles : prix par m² & conseils par pièce

Prix aménagement combles au m²

Budget aménagement des combles par surface

Le prix au m² d’un aménagement des combles dépend en grande partie du type de charpente existant. Pour vous donner un aperçu des tarifs, voici un tableau synthétisant le budget moyen à envisager en fonction du nombre de m² :

Prix aménagement / m² Combles aménagés Combles perdus
Prix au m² 400 – 900 € 600 – 1 300 €
Prix 20 m² 8 000 – 18 000 € 12 000 – 26 000 €
Prix 50 m² 20 000 – 45 000 € 30 000 – 65 000 €
Prix 100 m² 40 000 – 90 000 € 60 000 – 130 000 €

Comparez le tarif des artisans autour de chez vous !

Aménager combles : prix par poste de travaux

Comme vous pouvez le constater, la fourchette budgétaire pour un projet d’aménagement de combles est vraiment très large. Cela s’explique essentiellement par les différents travaux que peuvent occasionner ce type de projet. En effet, les critères principaux de prix sont les suivants :

  • La configuration des combles (traditionnelle ou perdus),
  • La destination des pièces (sèche ou humide),
  • Le nombre de cloisons à prévoir
  • Les besoins en termes de rénovation électrique ou de plomberie
  • Les attentes en termes de finitions

prix amenagement combles

Selon qu’il s’agisse d’un aménagement de combles léger ou d’un aménagement complet, le budget à estimer est très différent. Pour vous aider à mieux évaluer votre enveloppe tarifaire, voici les montants moyens des principaux postes intervenant dans la transformation de combles en surface habitable (prix avec main d’oeuvre) :

Prestation Prix moyen
Modification de charpente 15 000 – 70 000 €
Isolation combles par l’intérieur 40 – 90 € / m²
Isolation combles par l’extérieur 60 – 150 € / m²
Création d’une ouverture (fenêtre ou châssis fixe) 200 – 1 700 €
Réfection du plancher 20 – 100 € / m²
Cloisonnement 5 – 25 € / m²
Création d’un accès 500 – 10 000 €
Travaux de plomberie 70 – 250 € / m²
Travaux d’électricité (sans chauffage) 60 – 120 € / m²
Électricité avec chauffage électrique 95 à 140 € / m²
Travaux de finition (revêtements mur et sol) 50 – 200 € / m²

Pourquoi aménager ses combles ?

Gagner de la surface habitable en aménageant les combles

C’est la principale raison qui motive toute personne envisageant un projet d’aménagement des combles. En effet, plusieurs situations peuvent amener à vouloir augmenter la surface habitable :

  • Agrandissement de la famille
  • Évolution des besoins de la famille (enfants qui grandissent et qui ont besoin de plus d’espace)
  • Modification du ménage (famille recomposée)

amenager combles

Pour agrandir sa surface habitable, plusieurs solutions sont possibles. Vous pouvez soit :

  • Ajouter une extension latérale à la maison
  • Surélever la toiture pour créer une pièce supplémentaire au-dessus du dernier étage. Cette option est souvent privilégiée lorsque la maison est couverte par un toit plat
  • Aménager les combles

Le principal avantage de l’aménagement des combles, en comparaison des 2 autres possibilités, est un budget beaucoup moins élevé. En effet, l’extension latérale et la surélévation demandent la création totale d’une pièce supplémentaire alors que dans le cas des combles, il s’agit de l’adaptation d’une structure existante. Le prix d’une surélévation de toiture est compris entre 1000€ et 1750€ le m2.

Aménagement combles : apporter une plus-value à la maison

En fonction de la surface habitable de vos combles aménagés, ces derniers pourront être considérés lors de la vente comme une pièce supplémentaire. Pour que celle-ci puisse être qualifiée de chambre, il faut que sa surface habitable (dont la hauteur sous-plafond dépasse les 1,80 m) soit au moins de 9 m².

Dans tous les cas, si la surface est inférieure à cela, cela n’a en réalité que peu d’incidence puisque la pièce peut tout de même être présentée sous le terme de combles aménagés. Et, même si c’est essentiellement la surface habitable qui permet de fixer le prix de vente d’une maison, la surface au sol reste un critère pris en compte.

Comment savoir si les combles sont aménageables ?

Combles perdus ou aménageables : explications

Selon le type de charpente de votre maison, 2 présentations de combles sont possibles :

Les combles perdus à fermettes

Ils sont formés par une charpente industrialisée réalisée à partir d’éléments de bois en W qui relie le bas de la charpente à son sommet. Ces derniers sont juxtaposés tous les 60 cm et empêche la circulation dans les combles. C’est ce qu’on appelle les combles perdus. Ils sont non aménageables en l’état du fait du peu d’espace laissé. Par ailleurs, le plancher n’est pas conçu pour supporter les charges normales d’un usage d’habitation (150 à 200 kg/m²).

Les combles aménageables

La charpente traditionnelle est composée de fermes en bois massif dont le nombre et la forme varient selon le type de toiture. De plus, le sol est conçu pour à supporter une charge normale pour une habitation.

En fonction type de ferme, le volume de circulation offert est différent. Voici les principaux types de combles traditionnels :

  • La ferme à la Mansart est celle qui offre le plus grand volume. Celle-ci a d’ailleurs été créée dans le but de rendre les combles habitables
  • La ferme latine est plus encombrante. En fonction de la hauteur du faîtage, l’espace offert à la circulation est plus ou moins important.
  • La ferme à entrait retroussé ou sur blochet se distingue par le rajout de pièce de bois supplémentaire sur le côté de la charpente. Ces pièces sont maintenues par des jambes de force qui soutiennent la structure de la charpente. Ce sont ces poutres en bois qui empiètent sur l’espace de circulation, sans pour autant la rendre impossible.

combles charpente traditionnelle

Aménagement combles : les points à vérifier

Avant de vous lancer dans un projet de combles aménageable, il faut savoir que 3 critères vont être déterminants dans la faisabilité de votre projet sans avoir à engager des travaux trop importants :

  • La hauteur sous plafond : elle doit pouvoir permettre de se tenir debout dans la pièce sans avoir à se courber. La norme est de 1,80 m. Il n’est évidemment pas nécessaire que toute la pièce soit de cette hauteur, mais il faut vérifier qu’un minimum de surface vous permet de tenir debout.
  • La pente de la toiture : elle doit être au minimum de 30°
  • Le type de charpente : elle doit être traditionnelle

Si un ou plusieurs de ces points n’est pas validé, cela n’empêche pas la faisabilité de votre projet. Toutefois une modification plus lourde de la structure de votre toiture devra être opérée, ce qui aura un impact non négligeable sur l’enveloppe budgétaire travaux.

Prix aménagement combles : quels travaux ?

En fonction de la situation de vos combles et de vos attentes en termes de finition, plusieurs types de travaux peuvent être envisagés. Bien entendu, plus le nombre de travaux est important, plus le budget alloué le sera aussi.

Voici les travaux les plus courants liés à une transformation de combles en pièce de vie.

Transformation de la charpente

2 situations peuvent vous amener à intervenir sur la charpente :

  • En cas de combles à fermettes. En effet, comme nous l’avons vu plus haut, la position des éléments de toiture empêchant la circulation dans la pièce, une intervention sera nécessaire pour y pallier et ouvrir l’espace.
  • En cas de pente trop faible : il faudra alors rénover la toiture en surélevant le faîtage. La couverture et la charpente sont alors déposées pour être réadaptées.

Le coût moyen d’une transformation de charpente est très variable. Il est compris entre 15 000 et 70 000 € en fonction de la complexité des travaux.

Renforcement de l’isolation de toiture

Pour garantir un confort en été comme en hiver, il est indispensable que l’isolation thermique de la future pièce de vie soit optimum. Pour renforcer l’isolation au niveau de la toiture, vous avez le choix entre deux options :

  • L’isolation par l’intérieur : c’est la plus pratiquée, car c’est la plus facile à réaliser et la plus économique. Elle consiste à poser entre les chevrons de la charpente des panneaux isolants. Ces derniers sont le plus souvent d’origine minérale (laine de verre ou de roche). Pour réduire au maximum les ponts thermiques, la pose s’effectue la plupart du temps en deux couches croisées. Des plaques de plâtre viennent ensuite recouvrir le tout. Le prix moyen d’une isolation de toiture par l’intérieur, main d’oeuvre comprise, oscille généralement entre 40 et 90 €/m².
  • L‘isolation par l’extérieur : plus performante, elle est aussi plus complexe et plus onéreuse. Elle présente l’avantage d’éliminer totalement les ponts thermiques. Une isolation de la toiture par l’extérieur nécessite une dépose de la couverture de toiture pour fixer les panneaux d’isolant. 2 procédés sont généralement utilisés : le panneau sandwich ou le sarking. Le coût d’une isolation par l’extérieur varie entre 60 et 150 €/m².

isolation combles 1

Installation d’une ouverture de toiture

Pour faire entrer la lumière dans la pièce, la création d’ouverture est nécessaire. Plusieurs moyens sont proposés pour ouvrir votre toiture sur l’extérieur :

  • Les lucarnes : Aussi connues sous le nom de “chien assis”, elles sont appréciées pour leur charme et leur caractère architectural. Il s’agit de baies verticales intégrées dans la toiture et qui se déclinent dans de nombreux styles.
  • Les fenêtres de toit : vous les connaissez aussi sous le nom de la marque phare de ce type d’ouverture : velux. Ce sont les ouvertures les plus courantes proposées pour l’aménagement des combles. Toutefois, elles ne sont pas toujours acceptées par les municipalités, en particulier si le site de l’habitation est classé
  • Les verrières : d’allure très contemporaine et industrielle, leur grande dimension offre aux combles une belle luminosité. Toutefois, elles sont le plus souvent fixes et donc moins pratiques qu’une fenêtre de toit qui peut s’ouvrir.
  • L’oeil-de-boeuf : de forme ovale, cette petite fenêtre de toit est plus souvent utilisée dans les anciennes maisons afin de modifier au minimum l’architecture de la toiture. En général, l’oeil-de-boeuf est plutôt positionné à la verticale entre le sol et le bas du mur rampant.

Le budget prévisionnel pour une ouverture de toiture dépend totalement du choix des matériaux et du type d’ouverture. Le prix d’une ouverture de toiture se situe entre 200 et 1 700 €.

Renforcer et isoler le plancher

Dans le cas de combles perdus, la réfection du plancher est indispensable. Néanmoins, même des combles aménageables peuvent nécessiter un renforcement du plancher si ce dernier est abîmé. Dans tous les cas, pour optimiser l’isolation phonique des combles et des étages inférieurs, une isolation supplémentaire au niveau du sol peut être utile.

Le tarif de réfection d’un plancher varie entre 20 et 100 € / m².

Installer des cloisons dans les combles

Pour les petites surfaces au sol de 20 m² destinées à la création d’une pièce unique, un cloisonnement n’est pas forcément nécessaire. En revanche, pour une surface plus grande, la création de pièces séparées réclame la pose de cloisons. Pour éviter d’engendrer des surcharges de poids sur la structure de la maison, il est conseillé de procéder à la pose de cloisons sèches, plus légères. Pour garantir un confort acoustique, ces dernières peuvent être renforcées par un isolant.

travaux combles

Créer un accès aux combles

Pour accéder aux combles, la création d’un escalier est le plus souvent inévitable, car ce dernier est en général inexistant. En général, même pour des combles aménageables, seule une trappe est prévue pour accéder à la toiture.

Plusieurs types d’escalier peuvent être envisagés selon vos préférences, pour un budget allant de 500 € à plus de 10 000 € :

  • Un escalier gain de place : ce dernier, souvent en colimaçon offre un encombrement réduit et permet donc de limiter la perte de surface exploitable. Son inconvénient est néanmoins le manque de confort (les marches sont souvent étroites) et la manque d’espace pour passer des meubles à l’étage. L’escalier de gain de place existe aussi en version droite sous forme d’échelle de meunier.
  • L‘escalier rangement : original, ce type d’escalier permet de limiter la perte de place en exploitant le dessous de ce dernier. Ainsi des modules de rangement peuvent être agencés de sorte à créer une bibliothèque, une penderie ou tout autre module de rangement
  • L’escalier déco : outre sa fonctionnalité, ce type d’escalier offre un cachet supplémentaire à la pièce en proposant une architecture s’intégrant parfaitement dans le style de la maison. Souvent réalisé sur mesure, ce type d’accès est en général l’œuvre d’architectes. Le coût est donc plus onéreux
  • L’escalier maçonné : apprécié pour sa solidité, il permet aussi de réduire les nuisances sonores liées aux fréquentes montées et descentes d’escalier. Qui plus est, souvent préfabriqué et à base de béton, son prix est plus abordable qu’un escalier en bois.

Électricité et plomberie

Concernant l’électricité, dans des combles aménageables, les raccordements peuvent avoir été prévus à la construction de la maison. Dans ce cas, les frais seront minimes.

Par contre, dans le cas contraire, il faudra faire appel à un électricien qui évaluera les travaux nécessaires.

Concernant la plomberie, la question se pose uniquement si l’aménagement des combles prévoit l’intégration d’une pièce humide telle qu’une cuisine ou une salle de bain. Il faudra alors qu’un plombier effectue les raccordements manquants.

Décoration des murs et des sols

Il s’agit des derniers travaux à envisager, et la nature de ces derniers dépend totalement de vos goûts. Comme toutes les autres pièces de la maison, les sols et les murs de votre grenier aménagé peuvent être revêtus du matériau qui correspond le mieux à vos attentes.

chambre combles

Pour le sol, il peut donc s’agir de parquet, de carrelage, de moquette, de PVC….

De même pour les murs, libre à vous de choisir de la peinture, du lambris ou du papier peint.

Aménager des combles : qui contacter ?

Les sociétés spécialisées

De nombreuses sociétés ont fait de l’aménagement des combles leur cheval de bataille. Celles-ci présentent l’avantage de proposer des solutions clés en main. Elles peuvent intervenir autant sur des combles aménageables que sur des combles perdus.

De votre côté, vous profitez d’un interlocuteur unique et vous n’avez pas besoin de gérer la coordination des travaux. Par ailleurs, spécialisé dans l’aménagement des combles, ce type de sociétés optimise au maximum les délais d’intervention pour réduire le temps du dérangement.

L’architecte

On a souvent recours à lui pour un projet particulier qui nécessite une modification importante de la structure de la toiture. Par ailleurs, lorsque la surface des combles est conséquente, il peut être utile d’avoir l’avis d’un professionnel pour optimiser l’agencement des pièces.

trasnformation combles

Grâce à son oeil d’expert, l’architecte est alors le professionnel le mieux placé pour répondre à vos besoins de conseils. Il peut dessiner des plans, ce qui vous aidera à concevoir au mieux votre nouvel espace. Le coût d’un architecte est plus élevé que celui d’une société spécialisée, car il faut en général rajouter des frais d’honoraires liés à son expertise.

Les artisans par corps de métier

Si vous souhaitez réduire votre budget d’aménagement de combles, vous pouvez être tenté de prendre en charge la partie maîtrise d’œuvre du chantier. Vous vous chargerez alors vous-même de la coordination des interventions des différents corps de métier. Si d’un point de vue économique, cette méthode peut avoir un certain avantage, il ne faut pas négliger plusieurs contraintes :

  • Le temps : vous devrez gérer vous-même les contacts avec les différents artisans et effectuer toutes les démarches (devis, planning, suivi…). Cela demande une grande disponibilité
  • La maîtrise technique : Pour pouvoir vérifier la qualité d’intervention des artisans choisis, il vous faudra un minimum de connaissances techniques concernant chaque domaine d’intervention. En effet, si les travaux effectués par les artisans sont couverts par une garantie en cas de malfaçons, des vices cachés peuvent être à l’origine de dégâts pouvant fortement impacter votre vie quotidienne.

Coût aménagement des combles : exemples de devis

Comme vous le constatez, la transformation des combles en pièce habitable peut entraîner beaucoup de travaux. Pour vous donner une meilleure idée budgétaire, nous avons simulé 3 situations avec les budgets associés : un aménagement complet dans des combles traditionnels, une transformation de toiture pour des combles perdus ainsi qu’un aménagement léger pour une simple chambre.

Prix aménagement combles 100 m²

Vous êtes l’heureux propriétaire d’une maison neuve que vous avez fait construire il y a 2 ans. Celle-ci est composée de deux niveaux, un rez-de-chaussée de 130 m² qui comporte toutes les pièces habitables de la maison et, à l’étage, des combles aménageables que vous avez laissés en l’état, le temps de réunir le budget nécessaire pour réaliser son aménagement.

renovation plancher combles

Ce jour est arrivé et vous envisagez de réaliser sous vos combles un loft de 100 m². Pour ce projet, vous souhaitez passer par une société spécialisée. Vous en sélectionnez 4 que vous faites venir sur place pour une étude du projet. Voici l’un des devis qui vous est proposé :

  • Renforcement de l’isolation et pose de placos : 7 000 €
  • création de 10 ouvertures de toiture : 15 000 €
  • Cloisonnement de la salle de bain et des toilettes : 1 000 €
  • création d’un escalier décoratif dans le séjour du rez-de-chaussée : 6 000 €
  • Raccordement électrique et eau, travaux de plomberie : 10 000 €
  • Revêtements des murs et des sols : 15 000 €

Le montant total de votre devis s’élève à 54 000 €.

Prix aménagement combles 40 m²

Pour augmenter la surface habitable de votre logement, vous décidez de faire aménager vos combles perdus. Pour concrétiser ce projet, une transformation et un nouveau traitement de la charpente sont nécessaires.

Vous faites donc appel à un architecte qui vous conseille sur la meilleure façon de réaliser votre projet. Le but final est d’y installer une suite parentale et un bureau. L’architecte réaliser les plans et s’occupe de contacter les différents artisans. Au final, le montant de votre projet s’élève à 25 000 €.

Prix aménagement léger combles 20 m²

Suite à l’arrivée imminente d’un nouveau membre dans la famille, un agrandissement de l’espace habitable de votre maison semble inévitable. Vous bénéficiez de combles aménageables et vous vous dites que c’est le bon moment de procéder à son aménagement pour réaliser la chambre supplémentaire qu’il vous manque.

bureau combles

Vous confiez les travaux à une société spécialisée qui prend en charge uniquement la création de 2 ouvertures de toiture, l’isolation, la pose des placos et la création d’un escalier. L’estimation budgétaire de ce projet se monte à 11 000 €.

Aménagement combles : quelle pièce installer sous les toits ?

La première pièce qui vient le plus souvent à l’esprit lorsque l’on fait référence à des combles aménagés est la chambre sous les toits. En effet, la famille qui évolue ou les enfants qui grandissent sont les premières raisons qui motivent le projet combles. Ainsi, un enfant peut récupérer un espace bien à lui. Au-delà de la chambre, en fonction de leur surface, les combles peuvent avoir d’autres destinations :

  • Une salle de bain sous pente : lorsque la famille s’agrandit, bénéficier d’une deuxième salle de bain sous les toits a tout son intérêt.
  • Une suite parentale : pourquoi ne pas joindre l’utile à l’agréable en s’offrant en tant que parents, un petit nid douillet sous les toits, fonctionnel et indépendant.
  • Une salle de jeux pour les enfants : Lorsque la pente du toit est très prononcée et que, pour un adulte, la station debout est limitée, les combles peuvent très bien faire office d’une salle de jeux parfaite pour les enfants.
  • Un dressing : un aménagement des combles avec une faible hauteur sous-plafond n’est pas forcément exploitable pour réaliser une chambre confortable. Dans ce cas, pour libérer l’espace des chambres actuelles, créer un dressing sur-mesure dans les combles peut être une idée à creuser.
  • Un mini-studio : le rêve de tout adolescent en phase de quitter la maison. Si la surface est suffisante (plus de 35 m² au sol), l’aménagement d’un studio complet avec l’intégration d’une kitchenette et de tout le nécessaire pour vivre indépendamment du reste de la maison est une solution envisageable.

Aménagement des combles : bonnes pratiques et astuces

Exploiter toutes les zones perdues

Les pièces situées sous les combles sont souvent marquées par des zones en renfoncement là où le mur rampant se rapproche du sol. La hauteur sous plafond est très faible est cela peut vite être contraignant pour le passage. Par contre, pour le stockage, notamment de produits qui n’ont pas une utilité fréquente, cet espace peut être intéressant à exploiter. De nombreux produits sont désormais étudiés pour aménager ces parties de combles difficiles d’accès.

fenetre de toit

Réduire le bruit des fenêtres de toits grâce à des volets roulants

Les fenêtres de toit ou velux sont très souvent choisies pour créer des ouvertures dans la toiture suite à l’aménagement des combles. Ces sources de lumière suivent la pente du toit, ce qui permet de faciliter la mise en oeuvre. Par contre, il faut avouer que si les combles sont destinés à devenir une chambre, la pluie provoque des nuisances sonores en claquant contre les vitres des Velux.

Pour éviter ce phénomène, l’installation d’un volet roulant extérieur est une solution intéressante. En effet, il permet d’étouffer le bruit de la pluie. Ce type de volet est développé par de nombreuses marques dont celle qui a donné son nom au produit, Velux. Qui plus est, ces volets peuvent fonctionner grâce à l’énergie solaire, un point intéressant si vous souhaitez limiter les travaux d’électricité de vos combles.

S’inspirer de réalisations

Concevoir l’agencement d’une pièce n’est pas toujours facile, surtout si vous partez d’une feuille vierge. Grâce aux dernières innovations produites, optimiser l’espace des combles aménageables tout en caractérisant la pièce par un style marqué est possible.

Si vous avez le projet d’aménager vos combles, mais que vous manquez d’idées, n’hésitez pas à vous inspirer des réalisations des différentes sociétés spécialisées. Elles ont en effet souvent des photos à disposition et certains clients acceptent même de réaliser une visite d’un chantier terminé.

combles chambre

Par ailleurs, le web peut également être très inspirant. Profitez des réseaux sociaux tels que Pinterest pour faire le plein d’idées.

Création de combles aménagés : réglementation

Comment déclarer ses travaux ?

Dans la mesure où vous modifiez l’aspect extérieur de votre habitation (création d’ouverture, modification de toiture), et que vous augmentez la surface habitable de votre logement, il convient de réaliser les démarches suivantes auprès de votre mairie :

  • Pour une surface habitable de moins de 5 m², si aucune modification de l’aspect extérieur n’est prévue, il n’y a aucune démarche
  • Pour une surface habitable comprise entre 5 et 20 m² (40 m² en zone urbaine), une déclaration de travaux suffit
  • Pour une surface habitable supérieure à 20 m² (ou 40 m² en zone urbaine), un permis de construire s’impose
  • Si la surface habitable totale de votre habitation après travaux dépasse les 150 m², un recours à un architecte et un permis de construire deviennent obligatoires

Dans tous les cas, pour ce type de travaux, un affichage au minimum 2 mois avant le début des travaux devant votre maison est requis. Celui-ci permet au voisinage d’être informé de votre futur chantier. Le cas échéant, en cas de non-respect des règles d’urbanisme (création d’un vis à vis non réglementaire), ce délai lui permettra de faire valoir son “droit de recours des tiers”. Pour plus d’infos sur la spécificité du recours suite à une déclaration préalable, c’est par ici.

amenagement combles cout

Aménagement des combles et déclaration d’impôts : quel impact ?

Au niveau des impôts, l’aménagement des combles a une incidence sur les impôts locaux (taxe foncière et taxe d’habitation). En effet, la surface habitable créée par les travaux est ajoutée à la surface habitable totale de l’habitation.

Comment réduire le budget pour aménager ses combles : nos conseils

Profiter des aides de l’État

Si des travaux d’isolation sont effectués lors de l’aménagement de vos combles, cela vous ouvre le droit aux aides de l’État prévues pour l’amélioration des performances énergétiques, à savoir :

  • Un crédit d’impôt de 30% (CITE) : éligible uniquement pour les résidences principales construites il y a plus de deux ans et lorsque les travaux sont réalisés par une entreprise certifiée RGE. Le crédit d’impôt peut être octroyé pour 30% maximum du montant des travaux.
  • Une baisse de la TVA à 5,5% ou 10% sur les travaux
  • Un prêt à taux zéro (Eco-PTZ)
  • Une aide de l’ANAH (agence nationale de l’habitat)

L’attribution de ces subventions se fait sous certaines conditions de revenus. Par ailleurs, pour en bénéficier, votre maison doit avoir été construite depuis plus de 2 ans et l’ensemble des travaux doivent avoir été confiés à des professionnels.

comble aménagé

Faire jouer la concurrence

Une simple petite navigation sur Internet suffira pour vous rendre compte de l’ampleur du marché de l’aménagement des combles. Les prestataires proposant ce type de travaux sont nombreux. Comme à notre habitude, nous vous conseillons vivement de démarcher plusieurs sociétés et de multiplier les devis. Cela vous permettra d’estimer une fourchette budgétaire moyenne et vous pourrez vous appuyer sur les tarifs les plus avantageux pour tenter une négociation de prix.

tarif amenagement combles

Prendre en charge une partie des travaux

S’il est préférable de confier certains travaux comme une transformation de charpente ou une pose de fenêtre de toit à un professionnel, certaines taches, notamment celles liées à la décoration peuvent être facilement effectuées par vos soins.

Ces postes ne sont pas les plus onéreux, c’est certain, mais en prenant en charge vous-même la mise en peinture de vos placos ou la pose de votre parquet, vous pourrez réaliser de substantielles économies sur la main-d’œuvre.

Besoin d’autres conseils ? Des travaux de toitures ou de façades à envisager ? Rendez-vous sur notre page d’accueil pour accéder à tous nos guides.

Aménager les combles est un bon moyen d'augmenter la surface habitable de son habitation. Lorsque les combles sont aménageables, le budget prévisionnel oscille entre 400 et 900 € / m². Pour des combles perdus, une modification de charpente est nécessaire. Le prix des travaux peut alors grimper jusqu'à plus de 1 000 € / m²

Aménagement combles : prix par m² & conseils par pièce
5 / 5 (5 votes)

.