Isolation combles : prix, guide et aides

Pour des combles perdus, c'est en générale une isolation intérieure qui est privilégiée. Elle peut être réalisée par soufflage pour un prix compris entre 20 et 30 € / m², ou par déroulage pour une tarif qui varie entre 15 et 25 €. Pour des combles aménageables, le prix d'une isolation varie entre 35 et 200 € / m²

Prix isolation combles : budget par type de combles

L’isolation est une étape clé d’un projet d’aménagement des combles. Le prix global varie avant selon le type de combles et la technique utilisée. Retrouvez ici les prix moyens pose et matériaux compris :

Travaux d’isolationPrix moyen au m² (TTC)
Isolation des combles perdus par soufflage20 – 30 €
Isolation combles perdus par déroulage15 – 25 €
Isolation des combles aménagés en monocouche35 – 60 €
Isolation combles aménagés en deux couches45 – 90 €
Isolation par l’extérieur70 – 200 €

Vous souhaitez faire isoler les combles ?
Trouvez un professionnel qualifié près de chez vous.
Gratuit - Sans engagement

Les matériaux représentent le deuxième critère qui fait varier le prix de l’isolation des combles. Voici les principaux isolants du marché avec leur tarif moyen :

IsolantPrix au m² (TTC)
Laine de verre10 – 25 €
Laine de roche20 – 30 €
Chanvre20 – 35 €
Laine de mouton10 – 20 €
Liège40 – 70 €
Laine de bois10 – 30 €
Polystyrène10 – 25 €
Ouate de cellulose20 – 30 €
Polyuréthane30 – 70 €

Financement et aides pour isoler ses combles

Réduire les consommations énergétiques des ménages est un enjeu majeur de l’Etat. Pour encourager les foyers à améliorer la performance énergétique de leur habitation, de nombreuses aides ont été mises en place. Ces dernières ont deux critères en commun : que la résidence ait été construite depuis plus de 2 ans et que les travaux et la fourniture des matériaux soient confiés à un professionnel certifié RGE. Quelles sont ces coups de pouce financiers ?

  • Le crédit d’impôt (CITE) : jusqu’au 31 décembre 2019, l’isolation de vos combles peut vous faire bénéficier de 30% de crédit d’impôt. Pour en bénéficier, l’isolant doit répondre à des caractéristiques précises. Cela concerne la résistance thermique. Elle doit être au moins de 7 M2.K/W pour des combles perdus et au moins de 6 M2.K/W pour des combles aménagés
  • Une TVA à 5,5%
  • Un éco-prêt à taux zéro
  • une prime énergie
  • des aides de l’Anah pour les foyers les plus modestes
  • le pacte énergie solidarité plus connu sous le nome d’isolation combles à 1 euro.

Vous voulez en savoir plus sur ce sujet précis ? N’hésitez à lire notre article dédié aux aides financières pour l’isolation.

Pourquoi isoler ses combles ?

Combles aménageables ou combles perdus : quelle différence ?

Des combles aménageables, comme leur nom l’indique, signifient que l’aménagement d’une pièce y est possible. Ce type de combles est réalisé sous une charpente traditionnelle qui offre un volume suffisant pour circuler dans la pièce en tenant debout.

Des combles perdus sont en général associés à une charpente à fermettes, industrielle. Celle-ci est composée de plusieurs fermes en W, juxtaposées les unes aux autres, empêchant ainsi la libre circulation. C’est la raison pour laquelle l’appellation de combles perdus lui est donnée.

L’intérêt d’isoler ses combles

Réaliser des économies de chauffage

Les combles se situent sous la toiture. Elles forment une sorte de rempart entre les pièces de vie situées aux étages inférieurs et l’extérieur. Il faut savoir que selon les lois physiques, l’air monte. Lorsque le chauffage fonctionne, l’air chaud circule donc du bas vers le haut. Au moment où ce dernier arrive à hauteur des combles, deux options se présentent : soit l’air chaud est conservé à l’intérieur de la maison, soit il s’évacue par l’extérieur en cas de faible isolation de la toiture.

isolation combles interieur

Selon les statistiques, des combles mal isolés seraient responsables de 30% de la déperdition de chaleur dans une maison. C’est pourquoi l’isolation de la toiture (qu’il s’agisse d’un toit plat, d’un toit terrasse ou d’un toit classique en plusieurs pans) est essentielle pour garantir un confort thermique été comme hiver.

Pour compenser le manque d’isolation des combles, il est fréquent d’augmenter le chauffage ou de changer de système. Or, bien souvent, la cause de l’inconfort thermique de la maison est avant tout liée à une mauvaise isolation au niveau des combles.

bouton
Comparez les professionnels pour faire isoler les combles
Prix moyen: 20 à 200 € / m²
Gratuit - Sans engagement

Permettre l’aménagement d’une nouvelle pièce

Que les combles soient aménageables ou perdus, il est tout à fait possible de transformer cet espace en chambre, bureau, salle de jeux ou toute autre pièce utile à la famille.

Une bonne isolation des combles devient alors une priorité pour pouvoir investir les lieux. D’ailleurs, outre la protection contre le froid ou la chaleur, les matériaux utilisés pour l’isolation de combles aménagés remplissent également un rôle de barrière contre les nuisances sonores.

Apporter une plus-value à la maison

Aujourd’hui, la consommation d’énergie est un sujet d’actualité. En effet, que ce soit par souci écologique ou pour des raisons financières, nous prêtons tous attention à limiter au maximum la consommation énergétique. Une maison dont les combles sont bien isolés augmente ses chances d’obtenir un bon classement au niveau de la performance énergétique, une donnée importante aux yeux de bon nombre d’acheteurs.

Apporter sa contribution à la protection de l’environnement

Nous venons d’aborder en partie le sujet. Les enjeux climatiques sont aujourd’hui l’une des plus grandes préoccupations des pays industrialisés du monde entier. Les normes deviennent de plus en plus strictes, de sorte à préserver au maximum l’environnement. En veillant à optimiser l’isolation de notre maison, nous participons à notre niveau à la protection de la planète.

isolation exterieur

Choisir la technique d’isolation des combles

Selon que vos combles soient perdus (sans volonté de les transformer) ou aménageables, le procédé utilisé pour l’isolation ne sera pas le même.

Isolation combles perdus

Des combles perdus n’ont aucune utilité en termes de surface. Le but de leur isolation sera donc davantage de protéger les parties habitables qui se situent sous les parties inférieures. Ainsi, l’isolation de combles perdus se déroule le plus souvent au niveau du plancher.

2 types d’isolation sont couramment employés pour des combles perdus :

Prix isolation combles par soufflage

Le principe est de projeter dans les combles par le biais d’une souffleuse de l’isolant en vrac. Le plus souvent, il s’agit de ouate de cellulose sous forme de flocons. La laine minérale existe également en version soufflée.

L’isolation des combles par soufflage est en général privilégiée pour les combles dotés d’une faible hauteur sous plafond, rendant l’accès compliqué.

Prix isolation par déroulage

Comme son nom l’indique, cette opération consiste à dérouler des plaques d’isolants au sol, entre les entraits des fermettes. Celles-ci peuvent dans certains cas également être posées sur un plafond rapporté (parement en plaques de plâtre, fixé sur une ossature métallique), notamment si le plancher des combles est trop léger.

Dans la mesure où la pièce n’est pas destinée à être aménagée, optimiser l’isolation en choisissant une bonne épaisseur d’isolant est conseillé. Cette technique est davantage pratiquée lorsque la hauteur sous plafond des combles permet un accès direct.

isolation polystyrene

L’isolation des combles perdus avec charpente traditionnelle

Même si c’est plus rare, il arrive qu’une charpente traditionnelle abrite des combles perdus (elle est en général privilégiée pour rendre les combles habitables). Dans ce cas, cela signifie qu’aucun aménagement n’est en projet et qu’un investissement important de l’espace importe peu.

La mise en oeuvre est alors encore plus simple, puisque le plancher prévu à l’origine pour supporter une charge importante peut recevoir des panneaux isolants sans risque. Les rouleaux pourront dans ce cas occuper un maximum de surface. 2 couches d’isolants seront alors posées de manière croisée pour réduire au maximum les ponts thermiques.

Trouvez le bon professionnel pour faire isoler les combles
Comparez les professionnels
disponibles près de chez vous
Comparez les professionnels
Gratuit - Sans engagement

Isolation combles aménageables

L’isolation des combles aménageables a deux objectifs :

  • Protéger la pièce contre le froid, le chaud et l’humidité
  • Préserver la surface habitable

Le volume de la pièce et la hauteur sous plafond dont donc deux facteurs déterminants dans le choix du mode d’isolation des combles.

Pour préserver le confort thermique et phonique de combles aménageables, l’isolation peut être réalisée soit par l’extérieur, soit par l’intérieur.

Isolation intérieure

C’est le mode d’isolation le plus classique et le moins onéreux. Contrairement aux combles perdus qu’on isole par le plancher, pour les combles aménageables, c’est au niveau du toit que les travaux s’opèrent. Sachez qu’il est toutefois également possible d’isoler le plancher si la hauteur sous-plafond le permet. Cela permettra d’optimiser à la fois le confort thermique, mais également acoustique.

isolation combles 1 1

Plusieurs techniques peuvent convenir pour isoler une toiture de l’intérieur.

Pose en applique mono-couche

Cette solution n’est pas la plus utilisée, car elle empiète beaucoup sur la surface habitable de la pièce. Elle est donc plutôt réservée aux pièces disposant d’un grand volume, et surtout d’une hauteur sous-plafond importante (plus d’1 m 80).

Le principe consiste à poser une seule couche d’isolant sous les chevrons ou les fermettes.

L’avantage de cette technique est la rapidité de mise en oeuvre. L’inconvénient, c’est la nécessité d’un isolant très épais qui réduit la hauteur des combles.

Isolation combles en deux couches

C’est la technique la plus couramment utilisée en isolation des combles aménageables. Pour optimiser le confort thermique et acoustique, deux couches d’isolant sont installées le long de la toiture intérieure :

  • Une première couche sans pare-vapeur est insérée entre les chevrons. Celle-ci tient uniquement par compression.
  • Une deuxième épaisseur d’isolant revêtue cette fois d’un pare-vapeur recouvre la première en pose croisée (c’est à dire dans le sens opposé de la première couche). Des suspentes métalliques fixées sur les chevrons permettent de maintenir en place l’isolant.

L’avantage de ce procédé est la réduction des ponts thermiques grâce à la superposition des deux couches en mode croisé. En revanche, cette technique est plus longue à mettre en oeuvre.

Isolation extérieure

L’isolation par l’extérieur nécessite une dépose complète de la toiture. C’est pourquoi elle est plus chère que l’isolation intérieure. Elle est aussi plus efficace pour lutter contre les ponts thermiques. Par ailleurs, elle permet de préserver la surface habitable. C’est la raison pour laquelle elle est davantage préconisée pour des combles aménageables que pour des combles perdus.

Plusieurs techniques d’isolation par l’extérieure existent :

Le sarking

Cette méthode permet de laisser les chevrons et les pannes de la charpente apparaître sous les combles. La technique du Sarking consiste à visser des panneaux rigides en bois sur les chevrons.

Ces panneaux serviront de support pour la pose d’autres panneaux constitués d’un matériau isolant, tels que le polyuréthane, la laine de verre ou encore le polystyrène extrudé.

isolation sarking

Les panneaux sandwich

Il s’agit d’une superposition de 3 panneaux : une sous-face décorative, un isolant et un parement extérieur. Tout comme le sarking, les panneaux sandwich présentent l’avantage de laisser les poutres apparentes sous les combles.

La sous-face sert à la fois de support et de revêtement décoratif pour les rampants. En effet, outre la classique plaque en plâtre à revêtir, il existe des sous-faces décoratives telles que du lambris.

Les caissons chevronnés

Lorsque l’état des chevrons n’est pas propice à les laisser apparents, une isolation extérieure par caissons chevronnés est une bonne alternative. En effet, ces derniers sont composés d’une sous-face décorative, d’un isolant et de contre-chevrons prêts à recevoir les liteaux.

Ces derniers remplaceront les chevrons existants qui seront enlevés. Seules les pannes sont conservées pour permettre la fixation des caissons.

Isolation des combles : quel matériau choisir ?

Pour isoler la toiture, de nombreux matériaux sont envisageables.

C’est la résistance thermique qui qualifie un isolant. Elle est exprimée en m².K/W. Pour une toiture, la résistance thermique doit être au minimum de 5. Elle est calculée en fonction de la conductivité thermique du matériau, c’est-à-dire la quantité de chaleur qui peut être traversée par le support. Plus celle-ci est élevée, moins les qualités d’isolation sont bonnes, et plus il sera nécessaire d’augmenter l’épaisseur du matériau pour parvenir à la norme attendue.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici une liste des différents isolants utilisés avec leurs principales caractéristiques et les présentations possibles

Type d’isolantCaractéristiquesConductivité thermique*Utilisations possibles
Laine de verreNaturelle, légère, irritante, bon marchéFaibleFlocons, panneaux semi-rigides, rouleaux
Laine de rocheNaturelle, résistante au feu, résistante à la compression, irritanteFaibleFlocons, panneaux, rouleaux
ChanvreNaturel, antifongique, imputrescible, nécessite un traitement inflammable, épaisÉlevéePanneaux, rouleaux, vrac
Laine de moutonEcologique, résistante aux insectes, sensible à l’humidité (traitement hydrofuge nécessaire)MoyenneVrac, rouleaux, panneaux semi-rigides
LiègeEcologique, résistant aux variations de température, insensible à l’eau, résistant aux insectes, prix élevéElevéePanneaux
Laine de boisEcologique, épaisMoyennePanneaux
PolystyrèneSynthétique, étanche, léger, bon marché, isolation acoustique moyenneFaibleVrac ou Panneaux
Ouate de cellulosepapier recyclé, résistante au feu, à l’humidité et aux insectesMoyenneVrac ou panneaux
PolyuréthaneSynthétique, Forte résistance mécanique, étanche, légerTrès faiblePanneaux

* Plus la conductivité thermique est élevée, plus l’isolant devra être épais pour atteindre une bonne résistance thermique

isolant combles

Un isolant performant, c’est bien, un isolant certifié, c’est encore mieux !

Les marquages CE présents sur les étiquettes des isolants sont très utiles pour apprécier leurs qualités en matière de résistance thermique, de réaction au feu, de résistance à la compression, etc.. Toutefois, il faut savoir que ces données sont le plus souvent uniquement déclaratives et sous la responsabilité unique du fabricant.

Pour être sûr des performances d’un isolant, le mieux est de se fier à la présence sur l’étiquette de la certification ACERMI (Association pour la Certification des Matériaux Isolants). Ces marquages garantissent que le produit a été contrôlé par un organisme tiers. La certification ACERMI porte sur la résistance thermique R du matériau.

Coût isolation combles : exemples de devis

Prix isolation combles 100 m²

Vous avez décidé de profiter de la surface de vos combles aménageables pour agrandir la surface habitable de votre maison. Pour réduire le budget et parce que vous êtes un bricoleur averti, vous décidez de procéder vous-même à l’isolation.

Après avoir suivi plusieurs tutorats sur internet, vous décidez d’opter pour une isolation intérieure en deux couches. Comme isolant, vous optez pour la laine de verre. Vous vous rendez dans le magasin de bricolage le plus proche de chez vous et choisissez des rouleaux de marque ISOVER. Le montant du devis isolation combles pour la surface à couvrir se monte 2 200 €.

Isolation combles perdus

Vous venez d’acquérir une maison construite il y a plus de 30 ans. Celle-ci est dotée de combles non aménageables. Depuis votre emménagement, vous constatez que malgré le changement de toutes les menuiseries, les consommations de chauffage sont très élevées.

En vous rendant dans les combles via la trappe d’accès, vous vous apercevez que l’isolation est minimale. Vous décidez donc de remédier à la situation en procédant à une isolation sous les murs rampants des combles. Vous vous demandez quelle doit être l’épaisseur pour des combles perdus et pour garantir une bonne isolation, vous décidez de confier les travaux à un professionnel.

isolation soufflage

Vous contactez donc un plaquiste qui vous propose plutôt de procéder à une isolation par soufflage, car ce procédé est plus facile à mettre en oeuvre pour des combles perdus. Par ailleurs, le budget est moins onéreux qu’une isolation des combles par le plafond. Au final, le devis pour l’isolation de vos combles de 25 m² au sol s’élève à 600 €.

Étapes de mise en œuvre pour isoler des combles

Isoler son grenier : qui contacter ?

Pour réaliser l’isolation des combles, le choix du professionnel dépendra avant tout du type de travaux :

  • Pour une isolation de toiture par l’extérieur, le mieux est de faire appel à un couvreur ou à un charpentier.
  • Pour une isolation des combles par l’intérieur, un plaquiste ou un plâtrier possède le bon savoir-faire.

Réaliser soi-même son isolation de combles

Techniquement, il est tout à fait possible d’isoler soi-même ses combles. En effet, de nombreux tutos en ligne existent pour vous indiquer les différentes étapes de pose. Toutefois, certaines techniques telles que l’isolation par l’extérieur réclament certaines compétences physiques et, à moins d’être un excellent bricoleur, nous vous conseillons vivement de faire appel à un professionnel pour l’isolation de vos combles.

Pour vous donner un aperçu des étapes nécessaires pour réaliser une isolation des combles, voici une vidéo de démonstration de la technique de Sarking.

Pour ceux qui souhaitent réaliser eux-mêmes l’isolation intérieure de leurs combles aménageables, voici un autre exemple en vidéo.

Isolation des combles : conseils

Vérifier l’état de la toiture avant de choisir son système d’isolation

L’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur se différencie en grande partie par la différence de prix. L’isolation par l’extérieur est certes plus onéreuse, mais elle est aussi plus performante.

isolation par exterieur

Avant de vous décider sur la meilleure technique d’isolation à adopter, vérifier l’état de votre toiture est une bonne idée. En effet, si celle-ci présente quelques faiblesses d’étanchéité et que la couverture nécessite un remplacement, cela peut valoir le coup de profiter de ces travaux de rénovation de toiture pour intégrer une isolation par l’extérieur.

Préserver une bonne ventilation de la toiture et des combles

Par définition, l’isolation d’une toiture consiste à rendre le toit totalement imperméable à l’air. Toutefois, l’inconvénient réside au niveau la juxtaposition des matériaux. En effet, selon leur nature, de la condensation peut se créer. Celle-ci favorise l’infiltration d’humidité. Pour pallier ce souci, plusieurs solutions sont possibles au niveau de l’isolation :

  • L’insertion d’une membrane pare-vapeur entre les matériaux
  • La création d’une lame d’air entre l’isolant et la toiture pour la laisser respirer.

Bien choisir son artisan

Si vous confiez vos travaux d’isolation de combles à un artisan (et nous vous le conseillons une nouvelle fois), n’hésitez pas à vous renseigner si vous le pouvez sur la qualité de ses prestations. Pour cela, les avis sur internet peuvent vous donner une idée.

Ensuite, vous pouvez aussi vérifier que sa société est bien référencée à la chambre des métiers et de l’artisanat, et que ce dernier est bien assuré.

Enfin, privilégiez un artisan reconnu garant de l’environnement (RGE). Ce critère vous permettra de bénéficier des différentes aides liées à la rénovation énergétique.

Intégrer le chauffage à l’isolation des combles aménagés

Si vos combles possèdent une grande hauteur sous plafond (2,40 m recommandé), il est possible de réaliser une isolation qui intègre un système de chauffage, le plafond rayonnant plâtre.

Ce procédé se présente sous la forme d’un film chauffant collé sur des panneaux de laine minérale rigide. Un câble d’alimentation l’équipe, et celui-ci est muni d’une prise connectée, raccordée à un thermostat.

Grâce à ce plafond chauffant, les problématiques liées à la pose de chauffage sous les rampants sont évitées et vous pouvez profiter de tout l’espace pour aménager la pièce à votre goût.