Isolation Toiture : Tout savoir sur l’Isolation de Toiture et de Combles

Comment isoler sa toiture et ses combles ? Quel matériau isolant choisir pour isoler sa toiture ? Quel est le prix isolation toiture par m2 ? Comment réaliser des économies sur l’isolation de toiture ? Comment mettre en place une isolation toiture par l’extérieur ? Comment isoler son toit par l’intérieur ? 30% de la déperdition de chaleur passe par l’isolation de la toiture. L’équipe Allotoiture.com passe en revu les principaux isolants et vous donner des idées des prix pratiqués au m2 pour vous aider à faire des économies d’énergie. Grâce à ce guide vous aurez toutes les clés en main pour choisir l’isolation de toiture la plus efficace et la moins chère pour votre habitation.

Isolation toiture : réaliser des économies

Quel que soit le coût de la toiture et son type de revêtement, la toiture de la maison représente la plus grosse part de déperdition de chaleur dans les maisons mal isolées. Selon l’AFIH (Agence Française pour l’Isolation de l’Habitat), le toit représenterait, en effet, 30 % de ces déperditions. On comprend alors à quel point l’isolation thermique de la toiture est essentielle dans le budget d’un foyer.

Améliorer cette isolation, c’est réduire considérablement les pertes de chaleur en hiver, lorsque le chauffage tourne au maximum. En réduisant la consommation de chauffage, vous pourrez réaliser des économies importantes sur votre facture d’énergie. Une meilleure isolation permet de profiter d’un meilleur confort thermique puisqu’on ne ressent plus la baisse de température. En été, l’isolation thermique de la maison permet de conserver une température agréable. La différence se ressent surtout pour les pièces situées sous le toit. Il peut être intéressant de profiter de travaux de rénovation ou de nettoyage de toiture pour se poser les bonnes questions sur l’isolation.

Comment isoler sa toiture ?

Isolation sous la pente de toit

Qu’est ce que l’isolation sous la pente de toit ? Cette technique consiste à placer la couche d’isolant à l’arrière du revêtement de toiture. Elle est indispensable lorsque les combles sont aménagés, car elle permet de les maintenir à température ambiante du reste de la maison. À l’inverse, si les combles ne sont pas aménagés, l’isolation sous la pente de toit ne convient pas, car les combles vont être chauffés pour rien, augmentant la facture d’énergie. À moins que vous ayez également mis en place une isolation au niveau du plancher des combles. Il ne faut pas confondre l’isolation de toiture, avec l’écran sous toiture qui même s’il joue un rôle isolant, ne suffit pas à pleinement isoler les combles.

Isolation dans les combles

Si les combles possèdent un plafond ou un faux-plafond, l’isolant peut être placé à ce niveau. Les travaux d’isolation des combles sont plus simples et moins onéreux, mais l’isolation est souvent moins efficace que sous la pente du toit. De même, on peut opter pour l’isolation au niveau du plancher des combles. Cette technique efficace est le meilleur choix quand les combles ne sont pas aménagés.

Isolation toiture par l’extérieur

Qu’est ce que l’isolation de toiture par l’extérieur ? L’isolation de la toiture peut se faire par l’extérieur, que ce soit au moment de la construction du bâtiment ou lors d’une rénovation de la toiture. L’avantage de cette solution est qu’elle ne réduit pas l’espace habitable des combles et qu’il n’est pas nécessaire de vider les combles lors des travaux, ni d’avoir à effectuer des retouches de déco à cause des travaux. Il existe plusieurs techniques d’isolation par l’extérieur qui ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients :

  • Les caissons chevronnés sont constitués d’une couche dans laquelle est intégré l’isolant. La face arrière des caissons constitue le plafond des combles. Leur principal avantage réside dans leur installation qui est simple et rapide, puisque ces caissons sont autoporteurs et tout-en-un (platelage, isolant, pare-vapeur et contre-lattage).
  • L’isolation de toiture par l’extérieur avec la méthode du sarking consiste à placer plusieurs couches les unes sur les autres : platelage, pare-vapeur, isolant, contre lattage, liteaux et couverture (revêtement du toit). Le sarking est la solution la plus efficace en matière d’isolation par l’extérieur, mais elle est plus compliquée à mettre en place.
  • Les panneaux sandwichs sont assez similaires aux caissons chevronnés. Ils sont tout-en-un, et ils s’emboitent les uns aux autres rendant l’installation encore plus simple et sans ponts thermiques.

Isolation toiture : combles perdus

Les combles perdus font référence à la partie située juste en dessous du toit et de la gouttière et qui n’est pas aménagée. Vous l’aurez compris, les combles perdus ne sont donc pas une surface habitable, contrairement aux combles aménagés. Les combles perdus subissent directement la température extérieure, n’étant protégés que par la toiture. Si cette dernière est isolée que ce soit via une isolation par l’extérieur ou via une isolation sous la pente du toit, les combles perdus sont mieux isolés.

Alors quel est l’intérêt d’isoler sa toiture dans le cas de combles perdus ? Avec des combles perdus, le froid va, en hiver, venir s’infiltrer par la toiture, se répandre dans les combles, puis se diriger vers le reste de la maison. Et en été le froid sera remplacé par de la chaleur. L’isolation des combles perdus est avec l’isolation de la toiture, l’une des méthodes pour isoler par le haut la maison. Cette méthode consiste principalement à isoler le sol des combles perdus.

Isolation de toiture : combles habitables

À l’inverse des combles perdus, on parle de combles habitables ou aménagés, pour désigner la partie située sous les toits et qui est aménagée, c’est-à-dire conçue comme une pièce ou des pièces supplémentaires du logement. Autrement dit, cela induit que ces combles aménagés seront chauffés et qu’ils doivent par conséquent être isolés thermiquement.

En effet, si les combles habitables ne sont pas isolés et que la toiture ne l’est pas non plus, il fera quasiment aussi froid dans les combles que dehors en hiver, et très chaud en été.

Comment isoler ses combles habitables ? Il existe deux façons d’isoler les combles aménagés. La solution la plus simple, mais la moins esthétique consiste en la simple installation de plaques d’isolant entre les chevrons de la charpente. La deuxième solution, plus technique, mais plus efficace et plus esthétique consiste, en plus des plaques d’isolant entre les chevrons, à y ajouter une couche de fourrure qui est elle-même recouverte par des plaques de placo, créant un véritable faux-plafond.

  • Une isolation des combles habitables coûte en moyenne entre 50€ et 80€ par m2.

Isolation toit-terrasse

Le toit-terrasse, également appelé toit plat, est un toit avec une très faible pente ne dépassant pas 5°. Il est rare qu’un toit-terrasse soit totalement plat, en raison de l’étanchéité du toit-terrasse et des problèmes d’écoulement des eaux de pluie. Le toit-terrasse est rarement recouvert d’un revêtement habituel comme les ardoises ou les tuiles en terre cuite. Il est généralement constitué d’une dalle en béton, par-dessus laquelle peut être apposé un parement : carrelage, goudron, plastique, bois, substrat avec végétaux…

Comme n’importe quelle toiture, il est important que le toit plat soit parfaitement isolé, même si la dalle de béton offre déjà une première barrière contre la température extérieure. Les deux principales formes d’isolation d’un toit-terrasse sont :

  • l’isolation classique : l’isolant est placé entre la membrane d’étanchéité et le pare-vapeur, l’ensemble étant posé sur le support (dalle de béton…).
  • l’isolation inversée : l’isolant est placé au-dessus de la membrane d’étanchéité et il est recouvert par la couche de revêtement.

Isolation Toiture : Tout savoir sur l’Isolation de Toiture et de Combles
5 / 5 (1 vote)