Toit en Verre : Prix et Conseils pour la Toiture, Verrière et Tuile en verre

Quel prix pour un toit en verre ? Quel prix pour une verrière de toit ? Quels sont les types de vitrage d’une verrière de toit ? Quels sont les avantages et les risques d’une toiture en verre ? Qu’est ce qu’un toit en verre ? Quel type de verre choisir pour sa véranda ? Allotoiture.com vous explique tout ce que vous devez savoir sur le toit en verre, la tuile en verre et la verrière de toit. Trouvez ensuite le professionnel qualifié auprès de chez vous et au meilleur prix.

Qu’est-ce qu’une toiture en verre ?

Il existe un large choix de couverture pour une toiture, comme la toiture en tuiles, en bac acier, en ardoise, en fibrociment, en cuivre, et même en chaume. Pour autant, la toiture en verre n’a pas véritablement vocation à couvrir la totalité du toit d’une maison. La toiture en verre est principalement utilisée à des endroits stratégiques pour créer un puits de lumière ou au-dessus d’une véranda ou d’une verrière. Une toiture en verre se compose de plusieurs plaques en verre encadrées le plus souvent par du métal.

Toit en verre : avantages et inconvénient

Avantages du toit en verre

La toiture en verre ne sert pas de revêtement principal, mais elle possède certains atouts qui en font un choix idéal à certains endroits de la maison :

  • Luminosité : grâce à la toiture en verre, la ou les pièces situées en dessous profitent d’une lumière naturelle exceptionnelle, procurant un véritable puits de lumière au sein de la maison.
  • Élégance : le verre est un matériau esthétique et élégant qui ajoute une touche de modernisme et de qualité à une maison.
  • Solidité : une toiture en verre est très résistante et solide et elle ne craint pas les conditions climatiques, la pollution, les mousses et les lichens.
  • Pose facile : l’installation d’une toiture en verre est relativement simple et rapide, quelle que soit la pente de toiture.
  • Isolation : à condition d’opter pour du double, voire du triple vitrage, la toiture en verre offre de très bonnes performances au niveau de l’isolation thermique en hiver, mais également au niveau de l’isolation acoustique.

Inconvénients du toit en verre

Si le toit en verre possède des avantages, elle a aussi des inconvénients qu’il est utile de présenter :

  • Isolation : paradoxalement, même si l’on a souligné l’isolation comme étant un des avantages de la toiture en verre, cette affirmation est vraie à condition de choisir un double ou triple vitrage de qualité (car pour une toiture en verre de premier prix, l’isolation thermique et acoustique est au contraire très mauvaise).
  • Isolation thermique en été : lors de la saison estivale, quand le soleil vient frapper sur la toiture en verre, un effet de serre se produit, augmentant la température à l’intérieure de la pièce, et s’il existe des solutions permettant de réduire considérablement cet effet, elles augmentent le montant du devis.
  • Prix : une toiture en verre a un prix plutôt élevé par rapport à des revêtements plus classiques.
  • Poids : une toiture en verre est lourde et il est important de mettre en place une ossature métallique suffisamment solide.

Isolation toit en verre : les types de vitrage

Quel verre choisir pour optimiser son isolation ?

Comme nous l’avons souligné, le verre n’est pas vraiment un isolant naturel. Toutefois, en fonction de l’épaisseur du verre et du nombre de couches, l’isolation peut être nettement améliorée. Un simple vitrage est plus abordable, mais ses qualités d’isolant sont vraiment insuffisantes. Mieux vaut se tourner vers du double vitrage, et mieux encore, vers du triple vitrage.

Toit en verre : simple vitrage

Le toit en simple vitrage est logiquement plus abordable au niveau du prix. De plus, on profite de différents choix de verres possibles : trempé, feuilleté, armé… Si la pièce au-dessus de laquelle est situé le toit en verre n’a pas besoin d’être isolée, alors un toit en simple vitrage est suffisant.

Toit en verre : double vitrage

Le toit en verre double vitrage est le même procédé que les fenêtres double vitrage : deux couches de verre séparées par une couche d’air. Plus les couches sont épaisses et plus l’isolation de la toiture sera performante. Le triple vitrage reprend le même procédé, sauf qu’il intègre trois couches de verre et deux couches d’air alternées. L’isolation thermique et acoustique est encore plus performante.

Toit en verre autonettoyant

Un verre qui se nettoie tout seul ? En effet, le verre autonettoyant n’est pas de l’ordre de la fiction, il existe réellement. Ce type de verre intègre sur sa face extérieure une fine couche d’une substance minérale qui possède des propriétés hydrophiles et photocatalytiques.

La fonction hydrophile permet à l’eau de pluie entrant en contact avec le verre de se déposer sous la forme d’un film et non sous la forme de gouttes comme c’est le cas avec un verre classique. Cela permet de réduire les traces laissées par les gouttes et de laver le verre naturellement lorsque le film glisse dessus. La fonction photocatalytique indique que les rayons du soleil vont dégrader naturellement les différentes matières organiques se déposant sur le verre.

Le verre autonettoyant est idéal pour une toiture en verre puisqu’il réduit considérablement la fréquence d’entretien, ce qui se révèle très pratique pour des panneaux de verres difficiles d’accès.

Toutefois ce procédé a quelques limites. La photocatalyse s’attaque uniquement aux matières organiques et non aux matières minérales. De même, il faut que les panneaux de verres soient exposés au soleil. Ce type de vitrage nécessite d’habiter dans une région où il pleut assez souvent, sinon il faudra arroser soi-même le verre, pas idéal…

Toit en verre occultant

Le double ou le triple vitrage offre une très bonne isolation en hiver contre les déperditions de chaleur. En revanche, en été, ils n’empêchent pas la chaleur de pénétrer via l’effet de serre. Pour y remédier, une couche de verre occultant se révèle très pratique. Sinon, on peut toujours installer un système mécanique : volet roulant, store, persienne…

Toit en verre : prix et conseils

Critères de prix d’un toit en verre

Le prix d’un toit en verre dépend principalement des éléments suivants :

  • Le type de vitrage : simple, double ou triple.
  • L’épaisseur du verre : plus le verre est épais et plus la toiture est onéreuse, mais plus elle est solide et isolante.
  • La superficie de la toiture en verre : plus la superficie est grande et plus le coût est élevé
  • Le type de verre : armé, feuilleté, trempé…
  • La main d’œuvre : le prix varie en fonction du professionnel qui s’occupera de la pose de la toiture en verre.

Prix toit en verre

Assez onéreux, le prix d’un toit en verre varie généralement entre 70€ et 120€ le m2, hors pose. Ce prix dépend des critères que nous venons de détailler ci-dessus à l’exception de la main d’œuvre qui détermine le prix de la pose.

Si la toiture en verre n’est pas dans votre budget, n’hésitez pas à consulter notre guide des prix de couverture afin de comparer le prix des travaux parmi les différents matériaux, comme la toiture en zinc, le toit végétalisé, en shingle ou encore la toiture en aluminium ou en bois.

Vous pouvez aussi imaginer la construction ou l’aménagement d’un toit terrasse, de plus en plus populaire.

Pose d’un toit en verre

Le verre est un matériau relativement lourd. Pour supporter le poids d’une toiture en verre il est donc important de commencer par l’installation d’une ossature solide. Celle-ci doit être en métal, car il est le matériau le plus approprié pour supporter un tel poids tout en restant relativement discret. Un professionnel est vivement recommandé pour la pose d’une toiture en verre étant donné le savoir-faire exigé pour de tels travaux.

Il faut également prendre en compte l’emplacement de la toiture en verre et son orientation. Une orientation vers le nord n’a aucun intérêt. Le mieux est d’opter pour une orientation plein sud pour profiter d’une lumière optimale et de plus de chaleur une plus grande partie de la journée. Toutefois, en été, si le verre ne dispose pas d’un système occultant, il peut faire très chaud dans la ou les pièces situées en dessous. Une orientation vers l’est permet de profiter de la lumière matinale, quand une orientation vers l’ouest donne accès à la lumière du soir.

Choisir une toiture en verre ou en polycarbonate ?

Il existe une alternative plus abordable au toit en verre : le polycarbonate. Moins élégant et moins esthétique, le toit en polycarbonate transparent a également tendance à jaunir avec le temps. Néanmoins, il convient pour une véranda orientée vers le nord puisqu’il offre une meilleure isolation par rapport à un vitrage simple.

La verrière de toit

Qu’est-ce que la verrière de toit ?

Une verrière de toit se compose de panneaux de verres encadrés par une ossature métallique dont le but n’est pas uniquement de supporter le verre, mais également de jouer un rôle esthétique. En effet, le mélange verre et métal offre un style moderne et élégant. Le but d’une verrière de toit est esthétique tout en procurant un puits de lumière naturelle. Le style est directement inspiré de celui des ateliers d’artistes qu’on peut retrouver à Paris et dans d’autres villes.

Les avantages de la verrière de toit

Les principaux avantages de la verrière de toit sont son esthétique et sa luminosité. Une verrière de toit ajoute énormément de charme à une maison ou à un appartement.

Prix au m2 d’une verrière de toit

Selon l’épaisseur de l’ossature métallique et selon qu’il s’agit d’acier ou d’aluminium, le prix d’une verrière de toit oscille de plusieurs centaines d’euros par m2 à plus de 1000€ le m2.

La tuile en verre : un matériau d’avenir

Qu’est-ce que la tuile en verre ?

La tuile de verre est un matériau de revêtement de toiture qui prend la forme d’un petit rectangle en verre ou celle d’une tuile canal similaire à une tuile en terre cuite, mais en verre. Elle diffère des grands panneaux de verre qu’on retrouve habituellement sur les toitures en verre. Ces tuiles permettent de créer une zone illuminée au niveau de la toiture et elle est très pratique pour les toitures arrondies.

Désormais, il existe des tuiles anti UV et anti effet loupe afin de réduire les désagréments que pouvaient générer autrefois ce type de toiture. On trouve même des tuiles de verre photovoltaïques capables de capter l’énergie du soleil pour la transformer en électricité.

Tuile en verre : avantages et inconvénients

Au niveau des avantages, la tuile de verre peut être installée sur des toits aux formes plus complexes et notamment les toits arrondis. Il s’agit également d’un revêtement qui ne craint pas les mousses, les lichens, et les UV. De même, la tuile de verre résiste très bien aux conditions climatiques. Un autre de ses atouts, c’est son esthétique et le fait qu’elle s’associe très bien avec des tuiles en terre cuite. À noter que sa pose est assez aisée surtout lorsque la tuile de verre à la forme d’une tuile en terre cuite. Auquel cas la pose est similaire à cette dernière. Comme nous l’avons souligné précédemment, aujourd’hui la plupart des tuiles de verre sont conçues pour filtrer les rayons UV.

Par contre, il faut une charpente solide pour supporter le poids des tuiles de verre et une ossature métallique est parfois nécessaire. Précisons également qu’il s’agit d’un revêtement assez cher et qui peut générer un effet de serre (hausse de la température) en été.

Prix tuile en verre

Le prix d’une tuile de verre est compris entre 10€ et 30€ la tuile en verre en fonction de sa forme, de ses dimensions, de son épaisseur et de ses finitions. À noter que pour une tuile en verre photovoltaïque le prix est nettement plus élevé puisqu’il peut coûter plusieurs centaines d’euros.

Poser une tuile en verre

La pose dépend du type de tuile. Plus précisément pour une tuile de verre ayant la forme d’une tuile en terre cuite, la pose se réalise de la même façon que pour les tuiles en terre cuite : directement sur les liteaux de la toiture. Cette pose est relativement simple et rapide. Néanmoins, il faut vérifier que la structure peut supporter le poids des tuiles en verre.

On peut également opter pour une pose de type verrière avec une ossature métallique lorsqu’il s’agit de tuiles plates et rectangulaires. Auquel cas, la pose est plus compliquée et nécessite un véritable savoir-faire.

Toit en Verre : Prix et Conseils pour la Toiture, Verrière et Tuile en verre
Notez cet article