Toit Terrasse : Quel Prix au m2 pour Aménager son Toit Plat en Terrasse ?

Quel est le prix d’un toit terrasse au m2 ? Comment transformer un toit classique en toit-terrasse ? Comment construire un toit terrasse ? Comment faire un toit terrasse ? Comment mettre en place l’étanchéité toit terrasse ? Allotoiture.com vous explique tout ce qu’il faut savoir sur le toit terrasse, qu’il soit accessible ou non. 

Qu’est-ce qu’un toit terrasse ?

Parmi les différents aménagement de toiture, on peut opter pour de nombreux types de couvertures : toit en fibrociment, toiture en shingle, en chaume, en cuivre ou encore en bois… Le toit terrasse est un toit plat avec une pente très faible, ne dépassant pas 5 degrés. Le toit terrasse peut être accessible au quotidien et il forme alors une véritable terrasse. Le toit terrasse peut également désigner un toit plat uniquement accessible pour l’entretien.

L’une des particularités du toit terrasse est la façon dont est évacuée l’eau de pluie. En effet, la faible pente ne permet d’évacuer aussi efficacement l’eau que sur une toiture normale. Il est donc nécessaire d’y intégrer un système d’évacuation des eaux pour éviter qu’elles ne stagnent sur le toit.

Toit terrasse : les caractéristiques

Les éléments du toit terrasse

  • Support de toiture : la toiture se compose d’un support sur lequel est posé le revêtement de toiture. Ce support est conçu pour soutenir le poids de la toiture et des éléments présents sur le toit terrasse. Il est généralement fabriqué en béton, mais il peut également être conçu en acier ou en bois.
  • Pente de toiture : comme nous l’avons vu, un toit terrasse n’est jamais totalement plat pour éviter que les eaux de pluie ne stagnent trop. Toutefois, sa pente est très faible puisqu’elle n’excède pas les 5 degrés. Si le toit est accessible, la pente est souvent de 1° à 2°. Pour un toit terrasse inaccessible, la pente peut atteindre les 5°.
  • L’isolation est obtenue grâce au support et au revêtement, mais n’étant souvent pas suffisants, ils doivent être complétés par une couche d’isolant. Celle-ci est généralement placée entre le revêtement et le support. Si le toit est accessible, il faut opter pour un isolant sous forme de plaques (polystyrène, verre cellulaire…) pour éviter qu’il ne soit écrasé lorsque l’on marche sur le revêtement. Pour un toit inaccessible un isolant classique convient (laine de verre, laine de roche…).
  • L’étanchéité du toit-terrasse est primordiale pour éviter des infiltrations d’eau à l’intérieur du logement. Cette étanchéité est obtenue à la fois par le revêtement, associé à une couche d’étanchéité (bitume, asphalte, résine, EPDM…), tandis qu’un écran pare vapeur lutte contre l’humidité et la condensation.
  • Ouvertures de toiture : pour profiter de la lumière naturelle pour les pièces situées sous le toit, il faut prévoir une ou plusieurs ouvertures : fenêtre de toit, lanterneau, verrière

Toit-terrasse : les différents types

On distingue 2 types de toits terrasses : le toit terrasse accessible et le toit terrasse inaccessible.

  • Le toit terrasse accessible peut servir de terrasse et implique que l’on puisse se rendre dessus et aménager un espace de vie (salon de jardin, plantes, transats…). Un tel toit doit disposer d’un support capable de soutenir la charge des éléments placés sur le toit. De même, le revêtement doit être conçu pour qu’on puisse marcher dessus sans risquer de l’abîmer. Il faut également prévoir un garde-corps (muret, barrières…) pour sécuriser les déplacements sur le toit. Sans oublier de construire un accès vers le toit depuis l’intérieur ou depuis l’extérieur. Le toit terrasse accessible entraine souvent des frais plus élevés, mais il offre un espace de vie supplémentaire fort agréable.
  • Le toit terrasse inaccessible n’est pas conçu pour y aménager un espace de vie. Autrement dit, le support doit simplement être capable de soutenir le revêtement. Ce dernier n’a pas vocation à résister au poids d’une personne marchant dessus. Toutefois, le toit terrasse inaccessible peut contenir des dispositifs techniques : VMC, climatisation, panneaux photovoltaïques… Auquel cas, il faut que le support et le revêtement soient appropriés.

Les avantages d’une toiture terrasse

L’un de ses principaux avantages est son esthétique plus moderne, mais il dispose aussi d’autres avantages intéressants :

  • Un espace de vie supplémentaire : lorsqu’il est accessible, il prend la forme d’une véritable terrasse.
  • Une meilleure isolation thermique : grâce à son support continu le toit terrasse est naturellement plus isolant, et il suffit d’ajouter une couche d’isolant d’une dizaine de centimètres pour le rendre encore plus performant.
  • Ne nécessite pas de charpente : cela le rend plus simple à construire et moins onéreux.

Prix toit terrasse

Difficile de donner une estimation précise du prix d’un toit terrasse puisque de nombreux éléments entrent en jeu : support, revêtement, isolation, superficie, accessible ou inaccessible…

  • Le prix d’un toit terrasse peut varier de 70€ le m2 à plus de 150€ le m2.

Avant de se lancer dans des travaux de construction ou de rénovation, il peut être intéressant de comparer les prix de toiture des autres types de couverture de toiture comme le toit aluminium, la toiture en zinc, en tuiles, en ardoise ou encore en bac acier.

Faire appel à un professionnel

La construction d’un toit terrasse nécessite l’intervention d’un professionnel. Même si vous avez de bonnes compétences dans le domaine, il est indispensable de passer par un professionnel qui apportera son savoir-faire, sa sécurité et le matériel nécessaire.

Étant donné la particularité de ce type de toit, il faut passer soit par un architecte, soit par un couvreur spécialisé dans ce type de toiture. Il est, en effet, très différent dans sa conception d’une toiture en pente classique reposant sur une charpente.

Étanchéité toit terrasse

L’intérêt d’un toit est avant tout de protéger l’intérieur de la maison contre les conditions climatiques extérieures et plus précisément contre la pluie. Un toit terrasse, comme n’importe quelle autre forme de toiture, se doit d’être parfaitement étanche, car une infiltration d’eau peut causer de sérieux dégâts dans un logement. C’est pourquoi il est primordial de mettre en place une étanchéité toit terrasse impeccable.

Sécuriser un toit-terrasse

La sécurité pour un toit terrasse inaccessible n’est pas importante. Par contre, la sécurité d’un toit terrasse accessible est primordiale. Le toit doit être encadré par un garde-corps d’une hauteur minimale d’un mètre; le but étant de protéger contre le risque de chute. Ce garde-corps peut être un muret dans le prolongement des murs supportant le toit, ou une barrière.

Toit terrasse végétalisé

Le toit végétalisé est un type de toit terrasse. Dans ce cas, le support est recouvert par une couche de sol constitué d’un mélange de terre et de gravillons avec parfois du sable, afin de favoriser le drainage de l’eau. Dans ce sol sont plantés des végétaux. La toiture végétale peut recouvrir la totalité du toit terrasse ou seulement une partie. Elle est écologique, esthétique et forme un isolant naturel. De plus, elle peut permettre d’avoir un potager en milieu urbain quand on ne possède pas un terrain adapté.

Entretien toit terrasse

Le toit terrasse peut exiger un entretien un peu plus fréquent qu’un toit classique. En raison des eaux de pluie qui y stagnent plus facilement favorisant l’apparition de lichens et de mousses, il faut donc vérifier que les systèmes d’évacuation ne sont pas obstrués. Toutefois, tout dépend du revêtement du toit et de sa conception. Idéalement, il est conseillé d’effectuer un entretien annuel.

Toit Terrasse : Quel Prix au m2 pour Aménager son Toit Plat en Terrasse ?
5 / 5 (1 vote)