Bac Acier : Prix au m2, Tarif de Pose & Conseils Toiture

Quel est le prix bac acier de toiture ? Comment trouver un artisan pour la pose bac acier ? Quels sont les avantages et les inconvénients de la toiture bac acier ? Quelles sont les différences entre la toiture bac acier simple peau, double peau, sandwich, joint debout ou anti-condensation ? Quels styles et finitions sont envisageables ? Allotoiture.com vous explique tout sur la toiture bac en acier : vous trouverez des conseils sur le choix du type de toiture et des conseils pour installer un bac acier pas cher.

Toiture bac acier : quels avantages ?

Toiture bac acier : solidité

Parmi l’ensemble des différents matériaux de toiture, comme par exemple la toiture en zinc, en tuile, en aluminium, en cuivre, en bois ou encore le toit en verre ou la toiture végétalisée, l’acier fait partie des choix privilégiés. Une toiture en acier se compose de tôles plissées en acier. Ce dernier est le plus souvent galvanisé, c’est-à-dire qu’il est recouvert d’une fine couche de zinc offrant plus de résistance face à l’eau. L’acier est également laqué lui procurant une meilleure protection contre l’usure. A noter qu’il s’agit d’un matériau inoxydable qui ne craint ni la corrosion ni la rouille.

La toiture en acier peut également être teintée afin de profiter d’un coloris différent du gris naturel. Les couleurs les plus répandues étant le vert, le brun et le rouge. Prenant la forme d’un U ou plate, une taule d’acier mesure généralement entre 60cm et 1,1m de large pour une longueur pouvant atteindre les 8m. Elle existe en différentes épaisseurs. Une taule en acier pèse en moyenne 5kg. Elle est de ce fait compatible avec les toits ayant une faible pente comprise entre 5% et 15%.

Avantages du bac acier

La toiture bac acier présente de nombreux avantages qui en fait un matériau très apprécié pour les toitures.

  • Il s’agit d’un matériau très solide et très résistant qui ne craint pas les évènements climatiques, la moisissure et l’humidité. Ce type de toiture bénéficie d’une durée de vie pouvant aisément atteindre les 100 ans.
  • Le bac en acier est également étanche et il offre une très bonne résistance face au feu.
  • Cette solution est disponible propose un très bon rapport qualité/prix, puisque le mètre carré coûte généralement entre 20 € et 40 €.
  • Sa solidité n’empêche pas la toiture d’être relativement légère. Comme nous l’avons vu, un bac pèse en moyenne 5 kg, même si ce poids dépend des dimensions de la taule et de son épaisseur. Dans tous les cas, cela rend la toiture acier relativement simple à installer et elle ne risque pas d’être trop lourde pour le bâtiment.
  • On trouve un large choix de dimensions, mais aussi de formes, de styles et de couleurs. Elle offre une esthétique épurée et moderne sans être trop originale qui convient à tous les styles d’architectures et qui se marie aussi bien avec le béton qu’avec le bois.

Bac acier : les inconvénients

  • Toutefois, si la toiture en acier a des avantages, elle possède aussi des inconvénients que nous ne pouvons pas éclipser. Son plus gros inconvénient concerne l’isolation. En effet, que ce soit au niveau de l’isolation thermique ou de l’isolation phonique, la toiture bac acier a des caractéristiques plutôt négatives. Ainsi, elle est moins efficace contre les pertes de chaleur en hiver, et à l’inverse, en été, elle n’offre pas une barrière rafraichissante. L’isolation phonique concerne principalement le bruit de la pluie qui a tendance à être amplifié. Cependant, il existe une solution pour contrer ou réduire ces inconvénients : choisir un bac acier isolé qui intègre un panneau isolant.
  • La toiture bac acier peut également générer des problèmes de condensation en sous-face, puisque l’acier est un matériau imperméable à l’air, ne laissant pas s’échapper la condensation intérieure. Pour contourner ce problème, la solution consiste à opter pour un bac acier anti condensation.
  • Il faut aussi souligner que ce type de toiture ne convient pas vraiment pour un toit plat (pente inférieure à 5 %), même si on commence à trouver des solutions (qui restent onéreuses). Et il ne convient pas non plus pour les toits trop pentus (pente supérieure à 15 %).
  • Il est assez sensible à la pollution, surtout dans les milieux très urbanisés ou proches d’une zone industrielle.

Bac en acier : les types de toiture

Bac en acier simple peau

Solution la plus répandue parmi les toitures en acier, le type simple peau est aussi la solution la moins chère. Elle prend la forme d’une fine couche d’acier galvanisé dont l’épaisseur dépasse les 0,5 mm, qui nécessite que soit installée une isolation sous la toiture.

Bac en acier double peau

Comme son nom l’indique, la toiture bac acier double peau se compose de deux couches d’acier galvanisé séparées par une couche étanche composée d’un produit spécial. Plus onéreuse que le bac acier simple peau, cette solution a l’avantage d’être nettement plus étanche.

Bac en acier sandwich

Solution la plus onéreuse, mais la plus performante en matière d’isolation, le bac en acier sandwich se caractérise par une couche d’isolant sur la face intérieure du bac en acier. La toiture bénéficie alors d’une meilleure isolation phonique et thermique et d’une excellente étanchéité.

Bac en acier joint debout

La toiture bac acier joint debout reprend la forme des toitures traditionnelles en acier. Les différents bacs sont reliés entre eux par un joint debout. Ce type de toiture existe en simple peau, double peau et sandwich.

Bac en acier anti condensation

Nous avons déjà brièvement parlé, l’un de ses défauts est le fait qu’elle imperméable à l’air, ne permettant pas à la condensation intérieure de s’évacuer. La condensation se forme lorsque la température intérieure est différente de la température extérieure. Dans ce cas, l’eau présente sous forme gazeuse dans l’air prend une forme liquide (condensation liquide ou liquéfaction). Le taux d’humidité sous la toiture augmente ce qui nuit aux combles et aux murs situés à proximité et des moisissures peuvent apparaître.

Pour lutter contre ce phénomène il faut se tourner vers une toiture anti condensation. Celle-ci peut prendre deux formes :

  • Isolation sous panne pour une toiture froide : couche d’air d’environ 4 cm, qui permet de réguler la température en été, mais qui nécessite d’être accompagnée d’un régulateur de condensation en hiver. Ce dernier prend souvent la forme d’un feutre placé en dessous de la couche d’air. Il peut être drainant ou absorbant.
  • Isolation sous panne pour une toiture chaude : la face intérieure du bac acier est conçue pour ventiler l’air (solution plus efficace, mais plus complexe à mettre en place).

Bac Acier Prix

Le prix d’un bac en acier va varier en fonction de son type :

  • Simple peau : entre 10 € et 15 € le m².
  • Double peau : entre 15 € et 20 € le m².
  • Joint debout : en moyenne 2 € de plus par m² en fonction du type de bac, ex : entre 12 € et 17 € pour une toiture simple peau joint debout.
  • Sandwich : à partir de 25 € et jusqu’à plus de 60 € le m².
  • Bac acier anti condensation : entre 10 € et 20 € le m² pour un bac toiture froide, et entre 35 € et 70 € le m² pour un bac toiture chaude.

N’hésitez pas à consulter notre guide des prix toiture afin d’avoir une idée précise du montant de votre projet dans son ensemble. En effet, d’autres alternatives sont envisageables comme le toit terrasse, par exemple, lorsque possible.

Pose d’un bac acier

La pose d’un bac en acier est-elle complexe ?

La pose est relativement simple. Ce matériau léger peut être installé directement sur une charpente en bois, à condition que la pente du toit soit comprise entre 5% et 15%. Il est important que l’eau puisse s’écouler. Le plus compliqué étant souvent l’installation d’un isolant sous la toiture.

Prix de pose d’un bac acier

Étant donnés les qualifications requises et le risque que peut présenter le fait de grimper sur le toit, il est conseillé de passer par un professionnel pour la pose. L’artisan couvreur va réaliser l’installation plus rapidement et avec plus d’efficacité et de précision.

La pose d’un toit bac acier prend nettement moins de temps qu’une toiture traditionnelle en ardoise, en shingle, en fibrociment ou en chaume par exemple. Le prix sera donc plus abordable. Celui-ci est avant tout déterminé par le coût de main-d’œuvre de l’artisan, mais également par la complexité des travaux, les dimensions de la toiture et l’accessibilité au toit.

  • En moyenne, il faut compter entre 20 € et 35 € le m² pour la pose d’une toiture bac acier par un professionnel.

Toiture bac acier : styles et couleurs

On trouve un large choix de couleurs : si le noir et le graphite offrent une esthétique plus soignée, elles attirent davantage la chaleur. A l’inverse, les couleurs comme le rouge, le vert ou le marron n’attirent pas la chaleur.

Il est également possible de choisir une finition spéciale. L’une des plus répandues étant la toiture bac acier en imitation tuile. De même, pour les zones que l’on désire éclairer par une lumière naturelle (sans pour autant investir dans un velux), la solution consiste à installer une portion en polyester ou polycarbonate transparent.

Est-il possible de peindre sa toiture en acier ? Il est en effet possible d’appliquer de la peinture, en prenant bien soin de poser une couche anti rouille dans un premier temps, puis d’y appliquer une peinture spéciale par la suite.

Bac Acier : Prix au m2, Tarif de Pose & Conseils Toiture
4.5 / 5 (2 votes)